16/10/2018 18:13
Depuis que les relations bilatérales ont été portées au niveau d'un partenariat stratégique en 2013, les relations franco-vietnamiennes ont connu des développements marquants ces dernières années, surtout sur le plan économique.
>>Journée de recrutement en tourisme-hôtellerie-restauration
>>L’équipe Freem remporte le concours "Start-up francophone 2018"
>>"Start-up francophone", un projet pour 1.000 euros, pourquoi pas?

Dans un supermarché Auchan du groupe français Auchan SA à Hanoï.
Photo: Thao Lan/CVN

"Environ 300 entreprises françaises ont choisi le Vietnam pour investir. Dans le futur, il est certains que ce nombre devrait fortement augmenter", a estimé Herve Ochsenbein, conseiller économique de l’ambassade de France à Hanoï.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu une progression rapide ces dernières années. En 2017, ils étaient estimés à 6,7 milliards d'euros, soit une croissance de 15% en un an, dont 5,1 milliards d'euros d’exportations vietnamiennes, pour l’essentiel textile-habillement, chaussures, téléphones portables. Pour la France, le matériel aéronautique et les produits pharmaceutiques sont majoritaires.

Fin 2017, au Vietnam, les fonds d’investissement en provenance de France se chiffraient à 2,87 milliards de dollars. La majorité de ces fonds vont dans le transport et les communications - où l’on peut citer Air France, Peugeot, Airbus, CMA-CGM, Bouygues… - l’agroalimentaire (In Vivo, Marou, Olmix…), l’énergie (EDF,…), d’autres secteurs industriels et des services (Saint-Gobain, Veolia, Suez et Vinci)…

"Les exemples ci-dessus sont une petite part dans le tableau des investissements français au Vietnam. On assistera à un flux d’investissement de la France vers le Vietnam dans le futur parce que l’économie vietnamienne connaît une croissance forte et rapide, avec notamment l’évolution et l’expansion de nouveaux secteurs comme les technologies financières (aussi dénommée Fintech), la création de villes intelligentes, l’e-commerce,… qui feront du Vietnam une destination très attractive pour les entreprises françaises", a souligné Herve Ochsenbein.

"Rappelons qu’il y a encore une autre façon d’investir au Vietnam qui ne se reflète pas dans les chiffres. Il s’agit du grand nombre de maîtres d’hôtel et de cuisiniers français qui ont apporté au Vietnam la quintessence de la gastronomie française. La plupart y ont obtenu de bons succès", a-t-il ajouté.

Selon lui, les succès des investissements français au Vietnam ont reflété non seulement la diversité et la créativité françaises, mais encore l’efficacité de la coopération franco-vietnamienne.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.