10/02/2021 21:48
Selon les analystes, bien qu'il existe encore de nombreux difficultés et risques cachés en raison des évolutions complexes de l'épidémie de COVID-19, plusieurs canaux d'investissement devraient encore être très rentables en 2021.

>>D'énormes investissements étrangers débarquent au Vietnam
>>Reuters analyse les facteurs à aider le Vietnam à devenir un pôle de science-technologie
 

En 2020, le Bitcoin était le meilleur placement avec une croissance de 300% en valeur.
Photo : VNA/CVN


Selon les analystes de la société Mirae Asset Vietnam Securities, en Asie du Sud-Est, le Vietnam fait partie du groupe de pays avec la plus faible surface moyenne de plancher par habitant, mais la densité de population est plus élevée que la Thaïlande et la Malaisie, donc la marge de croissance dans le secteur immobilier est encore importante.

Selon la société 
Rông Viêt (VDSC), grâce à la politique du gouvernement d'augmenter les investissements publics, en particulier dans le domaine des infrastructures, de nombreux projets sur les infrastructures de transport seront promus. Déployés en 2021, ces projets créeront plus de dynamisme et de développement pour le marché immobilier réel.

De plus, les acheteurs de logements bénéficieront de taux d'intérêt bas dans un contexte de prix élevés, ce qui contribuera à accroître la demande de logements dans un proche avenir.

Le VDSC a estimé que 2021 - 2022 serait une période prometteuse pour le secteur immobilier grâce à la reprise de l'économie et à l'enthousiasme des activités de fusion-acquisition.

Quant à la Bourse, il s'agit d'un placement attractif pour les investisseurs en 2021.

Selon le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, depuis le début de 2021, les lois modifiées telles que les lois sur la bourse, les entreprises et l'investissement sont toutes entrées en vigueur, créant un cadre juridique et un environnement d'investissement plus synchronisé et plus transparent.

Hoàng Công Tuân, chef de la division de recherche sur la clientèle institutionnelle de la société MB Securities (MBS), a exprimé son optimisme quant à la perspective du marché boursier vietnamien en 2021 grâce au contrôle du COVID-19 et au maintien de la stabilité macroéconomique.

Cependant, la VDSC a prévu que l'indice de la Bourse du Vietnam (VN-Index) devrait fluctuer dans la fourchette de 1.029 à 1.271 points.

En 2020, le Bitcoin était le meilleur placement avec une croissance de 300% en valeur. Le directeur exécutif de la société Galaxy Digital, Mike Novogratz, a déclaré que cette reprise ne faisait que commencer, tout en prévoyant que le Bitcoin passera à 60.000 dollars/BTC en 2021.

L’année dernière, le taux d'intérêt d'épargne a considérablement diminué après les mesures prises par la Banque d'État pour réduire le taux de fonctionnement et le taux d'intérêt plafond à court terme. La réduction du taux d'intérêt d'épargne est considérée comme l'une des causes qui soutiennent d'autres placement, en particulier les actions et obligations.

La société Mirae Asset Vietnam Securities a estimé qu’un plafond bas des taux d'intérêt bas sera maintenu en 2021. Une baisse des taux d'intérêt réduira l'attractivité de l'épargne et incitera les flux de capitaux à affluer plus fortement vers d’autres placements.

 

En 2021, si la pandémie est maîtrisée, les investisseurs préféreront les actifs risqués et exerceront ainsi une pression à la baisse sur le cours de l'or.
Photo : VNA/CVN


Quant à devises étrangères, en 2020, les investisseurs détenteurs du billet vert ont risqué de perdre de l'argent en raison de la légère baisse du taux de change domestique dans le contexte d'une offre abondante de devises.

L'expert bancaire et financier, Nguyên Tri Hiêu, a estimé que les investissements en devises seraient le placement le moins attrayant en 2021

Concernant l'or, selon le Dr Cân Van Luc, en raison de la confiance dans les perspectives économiques et des résultats de la lutte contre l'épidémie de COVID-19, la transaction sur le marché intérieur n'a pas connu beaucoup de fluctuations malgré une forte augmentation du cours de l’or suivant la tendance générale du monde.

En outre, la Banque d'État a déclaré toujours la disponibilité des scénarios d'intervention sur le marché si nécessaire  bien que la probabilité ne soit pas élevée.

En 2021, si la pandémie est maîtrisée, les investisseurs préféreront les actifs risqués et exerceront ainsi une pression à la baisse sur le cours de l'or. Au contraire, si la crise du COVID-19 devient plus compliquée, les investisseurs afflueront vers les valeurs refuges et le cours de l'or pourrait augmenter.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.