24/09/2021 09:00
Le marché des technologies de l'éducation (Edtech en anglais, pour Educational technology) au Vietnam est en phase de décollage dont nombre de start-up reçoivent aujourd’hui d'importants investissements étrangers.
>>Un start-up vietnamien lève 1,5 million d'USD pour révolutionner l'apprentissage après l'école
>>Technologies de l'éducation : les start-up profitent de la crise du coronavirus
>>Start-up : lancement du concours Edtech Vietnam 2021

L'enseignement en ligne est accéléré depuis le début de la crise sanitaire.
Photo : VNA/CVN

Selon Edtech Agency, la première agence de technologies de l'éducation au Vietnam, le pays est l'un des dix premiers marchés ayant la plus forte croissance au monde dans ce domaine.

Les rapports de Do Ventures, un fonds d'investissement vietnamien, indiquent également que l'Edtech est un des trois secteurs recevant le plus de capitaux au Vietnam. Au cours de la période 2019-2020, le total des investissements en capital-risque dans ce domaine s’est élevé à 103 millions d’USD.

Les start-up lèvent des fonds

La start-up Educa vient de recevoir 2 millions d’USD auprès de Redefine Capital Fund (Singapour), un fonds d'investissement soutenu par Alibaba et Ant Financial.

Récemment, la plate-forme d’éducation Vuihoc a levé des capitaux auprès de Do Ventures, la valeur de l'accord n’ayant pas encore été divulguée.

Auparavant, une affaire avait fait grand bruit sur le marché de l’Edtech : le fonds d'investissement américain KKR, l'un des plus anciens et des plus importants au monde, avait versé 100 millions d’USD dans le groupe d'éducation vietnamien EQuest. Ce dernier possède un réseau d’écoles bilingues mais aussi des universités privées, des écoles professionnelles, des centres d’enseignement de l’anglais et des solutions de technologie éducative. 

De son côté, l'application de l'apprentissage de l'anglais ELSA a levé 15 millions d’USD auprès d'investisseurs co-dirigés par le groupe Vietnam Investments et SIG.

Pour leur part, Marathon a aussi levé 1,5 million d’USD auprès de Forge Ventures, alors qu'Astrid vient d'appeler à un investissement supplémentaire de 4 millions d’USD, Manabie a reçu 3 millions d’USD de Do Ventures, Genesia Ventures, Chiba Dojo et d'autres investisseurs. 

Actuellement, le Vietnam compte plus de 200 entreprises nationales et étrangères exploitant des programmes d’éducation en ligne, pour plus de 2 millions d'utilisateurs. Le nombre d'internautes est estimé à plus de 68 millions de personnes, soit environ 70% de la population.

Un secteur au fort potentiel

En 2020, les capitaux placés dans l'éducation ont atteint 258.700 milliards de dôngs. Au regard de ces chiffres, les investisseurs étrangers estiment que l’opportunité de développement du marché de l'Edtech du Vietnam est grande.

Le groupe vietnamien EQuest a levé 100 millions d’USD auprès du fonds d'investissement américain KKR, l'un des plus anciens et des plus importants au monde.
Photo : BDT/CVN

D'après Nguyên Manh Dung, co-fondateur de Do Ventures, l’Edtech du Vietnam est en train de se développer selon la tendance de la région. L’Asie du Sud-Est, en effet, est en plein essor, notamment grâce à sa population jeune, des économies stables, une grande quantité d’utilisateurs de Smartphones, une couverture Internet élevée, etc. De plus, l’enseignement en ligne est accéléré depuis le début de la crise sanitaire.

De son côté, le Professeur agrégé et Docteur Nguyên Quy Dy indique qu’avec 4,9 millions d’élèves inscrits dans l’éducation préscolaire, 16,9 millions en éducation scolaire et 1,7 million d'étudiants, la demande en technologies de l’éducation est très forte.

Wing Vasiksiri, directeur d'iSeed SEA, une société de capital-risque qui investit dans des entreprises technologiques à travers l'Asie du Sud-Est, ne s’y trompe pas : " iSeed SEA a de grandes attentes quant au potentiel du marché de l'Edtech au Vietnam parce que les Vietnamiens mettent l’accent sur l’éducation. Et en ce moment, l’épidémie de COVID-19 nous a obligé à changer le mode d’enseignement".

Aujourd’hui, le pays compte 500 projets dans ce domaine pour un capital investi total de 4,4 milliards d’USD.  En 2020, environ 227 milliards ont été versés à la technologie numérique dans l'éducation et la formation dans le monde et ce chiffre devrait passer à 404 milliards d'USD d'ici 2025.

Selon les prévisions de Ken Research, un éditeur mondial de rapports de recherche sur l'intelligence économique, la taille du marché vietnamien de l'éducation en ligne atteindra 3 milliards d'USD d'ici 2023 avec une croissance annuelle d'environ 20,2% dans la période 2019-2023.

Thao Nguyên/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.