19/05/2021 08:15
Le Hanoïen Dô Lênh Tuân est un artiste avant-gardiste connu pour ses tableaux en timbres-poste. Son sujet préféré est le Président Hô Chi Minh, appelé affectueusement l’Oncle Hô bien-aimé par tous les Vietnamiens.
>>L’image de l’Oncle Hô sur les billets du Vietnam
>>Hô Chi Minh, la passion d’un peintre portraitiste
>>Hà Tuong, le portraitiste des artistes

L’artiste Đô Lênh Tuân en train de réaliser le tableau "Bác đang cùng chúng cháu hành quân" (L’Oncle Hô fait mouvement avec nous).
Photo : Phuong Lan/CVN

Si pour vous, les timbres postaux ne servent qu’à envoyer votre courrier, pour Đô Lênh Tuân, ils constituent une véritable matière première pour créer de superbes tableaux. En assemblant plusieurs centaines, voire des milliers de ces petits bouts de papier, cet artiste de 66 ans compose des œuvres d’art spectaculaires qu’on aurait imaginées, à première vue, peintes.

C’est en manipulant avec talent ces vignettes graphiques depuis une trentaine d’années que Đô Lênh Tuân a hérité de son surnom dans le monde des beaux-arts : "Tuân Tem" (Tuân des Timbres) ou "Ông hoàng tranh tem" (Le roi des tableaux en timbres-poste). 

Plus de 1.000 œuvres inspirées par Hô Chi Minh

L’artiste habite une petite maison dans la ruelle Quynh, située rue Bach Mai, à Hanoï. Son salon est rempli de timbres, probablement de centaines de milliers de toutes sortes, le point de départ de ses différentes créations. Parmi elles, ce fameux tableau Bác đang cùng chúng cháu hành quân (L’Oncle Hô fait mouvement avec nous). On y voit le Président Hô Chi Minh vêtu d’une veste kaki, aux cheveux argentés, au front haut, aux yeux brillants et doux, en train de regarder une colonne de soldats... Les blocs de couleurs harmonieuses suscitent une vive émotion chez le public. "Cette œuvre date de l’année dernière, en l’honneur du 130e anniversaire de la naissance de l’Oncle Hô", explique-t-il avec fierté. À ce jour, l’artiste a réalisé au total plus d’un millier d’œuvres inspirées par le Père de la nation. 

Diplômé en 1981 de l’Université des arts industriels de Hanoï, Đô Lênh Tuân a été recruté, quelques années plus tard, par la Compagnie des timbres-poste du Vietnam et a rejoint l’équipe des dessinateurs. Les différentes sortes de vignettes qu’il a conçues ont laissé de fortes impressions chez le public. "La conception de timbres postaux ne prend pas beaucoup de temps, mais le processus de réflexion, la naissance des idées, la collecte et l’accumulation de données demandent d’énormes efforts, confie-t-il. Les événements politiques et les portraits des politiciens sont des thèmes extrêmement difficiles à réaliser car il faut éviter la monotonie et la répétition".

Au fil des ans, insatisfait de son travail de dessinateur et en quête de diversifier son art, M. Tuân a décidé de donner un nouveau souffle aux timbres-poste. Accumulant les pièces non diffusées ou éliminées en raison de fautes d’impression, il s’est lancé en 1995 dans leur assemblage pour créer des tableaux artistiques. Son amour et son respect pour Hô Chi Minh l’ont conduit à en faire son sujet majeur.

Minutie, patience et concentration

Après avoir choisi les pièces aux couleurs voisines, l’artiste les découpe et les superpose afin de créer les détails similaires à la photo modèle. "La découpe pour sélectionner les couleurs convenables est l’étape la plus chronophage et la plus délicate, celle qui nécessite le plus d’efforts", affirme-t-il.

Quelques-uns des plus de 1.000 tableaux sur le Président Hô Chi Minh de Đô Lênh Tuân.
Photo : VKL/CVN

Pour réaliser une œuvre, il doit en général utiliser plusieurs centaines voire milliers de timbres et y consacrer entre dix jours et un mois. "Le processus d’assemblage demande beaucoup de patience, de minutie et de concentration, car si l’on commet une erreur, on devra tout recommencer. Plus le tableau est petit, plus la découpe exige une grande précision puisque chaque détail ne mesure que quelques millimètres".

D’après lui, il faut de la finesse dans la combinaison des couleurs pour rendre le personnage vivant. Bien qu’il n’ait jamais rencontré l’Oncle Hô, l’artiste est arrivé à restituer l’âme du Président bien-aimé dans ses œuvres grâce à l’affection qu’il lui porte. "Toute forme d’art est travaillée. La clé pour un portrait vivant de Hô Chi Minh, ce sont ses yeux brillants et son front haut. Pour recréer les ombres sur son visage, je dois sélectionner et découper d’infimes détails sur des centaines de timbres différents", précise-t-il.

Parmi ses tableaux les plus typiques et impressionnants, figurent Bác đang cùng chúng cháu hành quân, Hồ Chủ Tịch quan sát trận địa (Le Président Hô observe le champ de bataille), Bác Hồ làm việc trong vườn Phủ chủ tịch (L’Oncle Hô travaille dans le jardin du Palais présidentiel), Bác Hồ đọc báo (L’Oncle Hô lit le journal), Cờ đỏ búa liềm (Le drapeau rouge au marteau et à la faucille), ou encore Chiến thắng Điện Biên (Victoire de Ðiên Biên)...

Une trentaine d’années se sont passées depuis ses débuts dans la création artistique avec des timbres, M. Tuân a su garder la même passion pour son art. "Chacun de mes tableaux est une partie de l’histoire de l’Oncle Hô que je veux raconter aux générations futures. Je souhaite que chaque fois que l’on les regarde, l’image de Hô Chi Minh revienne, toujours proche et familière, dans le cœur de chaque Vietnamien et de nos amis internationaux", confie-t-il.

Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.