30/09/2018 14:14
>>Nord du Nigeria: 21 disparus dans le chavirement d’un bateau
>>Niger: au moins deux soldats tués dans une attaque de Boko Haram

Les importantes inondations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en juin dernier et jusqu'à la date du 16 septembre, ont fait 42 morts, outre 204.983 personnes sinistrées et d'importants dégâts matériels dans l'ensemble du territoire national, a annoncé samedi 29 septembre le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) à Niamey. Au cours de ces inondations, 31.130 têtes de bétails ont été décimées, alors que 16.992 maisons se sont effondrées et 7.579 hectares de cultures ont été ensevelis. La région de Dosso dans l'Ouest du pays a enregistré 63.628 sinistrés, celle d'Agadez, dans le Nord, 60.555 sinistrés, Maradi dans le Centre, 38.316 sinistrés et Zinder dans le Centre-Est, 22.541 sinistrés, selon l'organisation onusienne. Le Niger, pays sahélien très pauvre, rappelle-t-on, est confronté à des inondations très dévastatrices pendant la période d'hivernage (juin-septembre), qui occasionnent souvent d'importantes pertes en vies humaines et en matériel, parfois accompagnées d'épidémies notamment le paludisme et le choléra. En 2016, les inondations provoquées par les pluies torrentielles au Niger, ont fait plus de 70 morts. Plus de 145.000 personnes ont perdu leur abri, alors que plus de 55.000 petits ruminants ont été tués, 100 puits maraîchers, des milliers d'hectares de terres de cultures ont été dévastés. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.