03/10/2017 10:36
La Bourse de New York a terminé en hausse lundi 2 octobre, poussée par la publication d'indicateurs favorables : le Dow Jones (+0,68%), le Nasdaq (+0,32%) et le S&P 500 (+0,39%) ont décroché de nouveaux records.
>>À Wall Street, le Nasdaq et le S&P 500 à des sommets

Trader sur le parquet du New York Stock Exchange, le 28 septembre à New York. Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 152,51 points à 22.557,60 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 20,76 points à 6.516,72 points et l'indice élargi S&P 500 de 9,76 points à 2.529,12 points.

"L'indice manufacturier est au plus haut niveau depuis mai 2004", a souligné William Lynch de Hinsdale Associates.

Selon les chiffres publiés lundi, cet indice a augmenté en septembre de 2 points de pourcentage pour s'établir à 60,8%, bien au-dessus du seuil de 50% délimitant la frontière entre contraction et progression de l'activité.

"Le fait qu'il soit au-dessus de 60% montre qu'il a atteint un rythme très élevé. C'est la preuve que le secteur manufacturier se raffermit réellement", a ajouté M. Lynch.

Les analystes s'attendaient à un indice en baisse, à 57,8%.

Les dépenses de construction aux États-Unis ont quant à elles légèrement rebondi en août (+0,5%), après deux mois de baisse.

"Au-delà de ces chiffres, nous assistons surtout à une poursuite de l'optimisme sur les marchés observé à la fin du troisième trimestre. Le quatrième trimestre est généralement de bonne tenue sur le marché actions", a analysé M. Lynch.

Le marché continuait à profiter du vent porteur observé après la présentation la semaine dernière de la réforme des impôts, même si les arbitrages budgétaires à venir restent flous.

"Il y a beaucoup d'optimisme autour des moyennes capitalisations sur la réforme fiscale dont elles bénéficieront", a commenté M. Lynch.

L'indice Russell 2000 regroupant les petites et moyennes capitalisations a progressé de plus de 1% lundi 2 octobre.

La tuerie de Las Vegas qui s'est produite dans la nuit de dimanche 1er octobre à lundi 2 octobre et a fait au moins 58 victimes et plus de 500 blessés, ne semblait pas affecter le marché.

"On peut l'interpréter comme un signe de solidarité de la part des investisseurs. Une manière de dire : +Nous pouvons surmonter ce type d'attaque, nous ne serons pas intimidés+", a souligné Peter Cardillo de First Standard Financial.

Le propriétaire du casino, MGM Resort, a toutefois perdu 5,58%, perturbé également par une réduction de la perspective de CFRA sur le cours de l'action.

Le marché obligataire reculait : le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans progressait vers 20h20 GMT à 2,339% contre 2,333% vendredi soir 29 septembre, et celui des bons à 30 ans s'échangeait à 2,869% contre 2,860% à la précédente clôture.

Parmi les valeurs du jour, General Motors a gagné 4,38% suite à la publication par une société d'investissement d'une nouvelle note affirmant que le constructeur était bien placé pour profiter plus rapidement que prévu du développement de la voiture autonome.

Le groupe General Electric a pris 1,61% à 24,57 dollars après l'annonce de la finalisation de la vente de sa division GE Water à la compagnie française Suez, pour 3,4 milliards de dollars.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.