13/08/2021 19:19
Les violents incendies qui ont ravagé plus de 100.000 hectares en Grèce depuis la fin juillet sont maîtrisés, a assuré vendredi 13 août un porte-parole des pompiers.
>>Amélioration sur le front des incendies, le gouvernement reste prudent

Des pompiers venus de Serbie luttent contre un incendie près du village d'Avgaria sur l'île grecque d'Eubée, le 10 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Depuis hier (jeudi 12 août), il n'y a plus de front actif majeur, juste des poches éparses", a déclaré un porte-parole des pompiers, à la faveur des précipitations tombées sur plusieurs régions et à la chute des températures. Les équipes de pompiers déployés par centaines, avec des renforts étrangers, restaient toutefois en alerte face aux risques de résurgence sur l'île d'Eubée, frappée la plus durement par ces feux, et dans la région d'Arcadie, sur la péninsule du Péloponnèse, selon la même source.

Des vents importants sont attendus durant le week-end, susceptibles de propager rapidement d'éventuels départs de feu. Des centaines d'habitations et de petites entreprises ont été emportées dans les flammes qui ont ravagé l'île d'Eubée, à 200 km au nord-est d'Athènes, mais aussi une partie du Péloponnèse et la grande périphérie d'Athènes depuis le 27 juillet.

Ces incendies provoqués par des températures caniculaires début août ont également provoqué des dégâts environnementaux considérables. Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a évoqué une catastrophe environnementale sans précédent qu'il a directement reliée au changement climatique.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.