09/05/2020 22:58
Le smog dû aux incendies de forêt en Indonésie pourrait compliquer les efforts de ce pays dans sa lutte contre la pandémie de COVID-19, car son gouvernement n'a pas de plan d'urgence pour d'autres maladies respiratoires, ont averti les experts indonésiens de la santé le 8 mai.

Un incendie de forêt à Pekanbaru, Riau. Photo: thejakartapost.com/CVN


Mme Wiendra Waworuntu, directrice du Département de contrôle des maladies transmissibles du ministère indonésien de la Santé, a déclaré que les symptômes d'une infection respiratoire aiguë causée par la fumée des incendies sont similaires aux symptômes du coronavirus. 

Une augmentation simultanée des maladies respiratoires dues à ces deux causes  peut devenir un casse-tête majeur pour les autorités  sanitaires indonésiennes, a déclaré Waworuntu.

Certains experts craignent que les fumées n'entravent les efforts visant à lutter contre la pandémie de COVID-19 qui a infecté 13.112 personnes et en a tuées 943 en Indonésie jusqu’au 8 mai.

La situation pourrait s'aggraver en raison d'une éventuelle pénurie de masques N95. Actuellement, les masques de haute qualité ne peuvent être utilisés que par les professionnels de la santé.

Plus de 1,6 million d'hectares
de forêts 
dévastés


Mme Wiendra Waworuntu a déclaré que les masques N95 étaient également nécessaires pour les personnes touchées par le smog dû aux incendies de forêt.

De plus, le gouvernement indonésien n'a pas conçu de plan d'urgence pour faire face à la fois aux infections respiratoires aiguës causées par les incendies de forêt et au COVID-19, tandis que la plupart des ressources humaines en santé se concentrent actuellement sur le COVID-19, a-t-elle ajouté, notant la nécessité de stratégies pour prévenir une catastrophe.

Jusqu’au 7 mai, au moins 765 points chauds avaient été détectés dans le pays, bien que ce nombre soit inférieur aux 1.222 points chauds de l’an dernier, selon les autorités locales.

En 2019, les incendies ont dévasté plus de 1,6 million d'hectares de forêts à travers le pays, principalement sur les îles de Bornéo et de Sumatra, contre   630.000 hectares en 2018.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Forum du tourisme de Huê 2020 Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a organisé dimanche 31 mai le Forum du tourisme de Huê 2020, dans le but de relancer le secteur touristique local durant et post-COVID-19.