16/07/2019 16:32
Un colloque sur les politiques commerciales entre le Vietnam et la République de Corée a été organisé mardi 16 juillet par l’Agence sud-coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA), dans la mégalopole du Sud, en coopération avec le ministère sud-coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie.
>>Le Vietnam et la R.de Corée s’efforcent d’atteindre un commerce bilatéral de 100 milliards d'USD d'ici 2020
>>Le Vietnam favorise l’extension des activités des investisseurs sud-coréens

Le colloque sur la coopération commercial entre le Vietnam et la R. de Corée. 

Le colloque s’est focalisé sur les impacts de l'Accord de partenariat global et progressiste transpacifique (CPTPP) ainsi que sur ceux de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA), et entre le Vietnam - République coréenne (VKTFA), en indiquant que ces accords bénéficient aux entreprises sud-coréennes comme vietnamiennes dans le renforcement d’échanges commerciaux notamment en matière d’import-export.

Des opportunités entre les deux pays

Cependant, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les deux plus importantes économies du monde, risque de générer des tendances de commerce imprévues. De plus, le protectionnisme des produits domestiques, les réclamations du commerce équitable entre différents pays pour réduire les déficits commerciaux entre eux devraient créer des barrières techniques plus rigoureuses.

Lors du colloque, Kim Hyung-Joo, représentant dudit ministère, a réaffirmé que le Vietnam était le quatrième partenaire le plus important de la République coréenne. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont témoigné des croissances impressionnantes, en précisant que la valeur des échanges commerciaux entre les deux parties n’étant estimée qu’à 500 millions de dollars il y a plus de vingt-cinq années, s’est élevée à 68,3 milliards de dollars en 2018, soient une croissance de plus de 130 fois celle d’avant. Jusqu’aujourd’hui, le montant des investissements sud-coréens s’élève à plus de 64,5 milliards de dollars, avec près de 8.000 projets présents dans l’ensemble du pays.

"Pourtant, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine devrait provoquer des impacts sur le Vietnam et bien évidemment sur les entreprises sud-coréennes au Vietnam", a estimé M. Kim Hyung-Joo. "Les déficits commerciaux devraient entraîner différentes tendances de commerce, passant du mode multilatéral au bilatéral ou au +commerce contrôlé+, ainsi les entreprises seront obligées d’être souples et intelligentes face aux barrières non tarifaires dans les temps à venir", a déclaré M. Kim Hyung-Joo.

Des impacts et défis prévus

Dans l'usine du groupe Samsung, à Pusan, en R. de Corée. Photo: VNA/CVN

Selon Lim Jae-Hoon, consul général de la République de Corée à Hô Chi Minh-Ville, ce colloque permet aux investisseurs vietnamiens comme sud-coréens de mieux comprendre des politiques d’investissement de ce pays ainsi que de s’informer sur la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui est jugée "difficile à anticiper". Depuis lors, les deux pays cherchent à coopérer davantage pour obtenir des meilleurs résultats en la matière.

Concernant les impacts, Yoon Joo-Young, chef du bureau de représentation de KOTRA à Hô Chi Minh-Ville, dans le contexte de la signature des accords de libre-échange et de la guère commerciale, nombre d’entreprises chinoises qui s’installent au Vietnam afin d’échapper aux taxes imposées par les États-Unis seront compréhensibles, ce qui devrait rendre le bail foncier plus élevé. En plus, la concurrence sur la main-d’œuvre artisanale et qualifiée sera plus rigoureuse sans parler de la possibilité des changements de taux de change. Par ailleurs, selon Lee Hye-Min, le paiement pour les ressources humaines au Vietnam serait plus élevé, à quoi s’ajoutera la possibilité de la promulgation de dispositions plus strictes dans l’évaluation et la surveillance des projets d’investissement au Vietnam.

Lors du colloque, Nguyên Thi Huyên Ngoc, chef du Bureau de promotion d’investissement, du ministère vietnamien du Plan et des Investissements a également présenté des projets d’appel à investissements ainsi que des politiques préférentielles dans la location foncière, dans l’exonération de taxe en fonction de chaque modèle, catégorie d’investissement au Vietnam.

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.