19/12/2020 17:02
L’Hôpital de cardiologie de Hanoï a organisé, le 18 décembre à Hanoï, une conférence sur les activités de soutien aux établissements médicaux de ressort local, le projet d’hôpitaux satellites (2016-2020) et celui de télésanté pour la période 2020-2025. De nombreux rapports scientifiques ont y été présentés.
>>La technique ECMO augmente le taux de survie des patients gravement malades
>>Chirurgie: l’excellence vietnamienne attire les médecins étrangers
>>Hôpitaux satellites, un modèle de décharge efficace

Conférence sur le projet d’hôpitaux satellites (2016-2020) et celui de la télésanté pour la période 2020-2025 de l’Hôpital de cardiologie de Hanoï.
Photo : Huong Linh/CVN

Lors son discours présenté à l’événement, le Pr.-Dr. Nguyên Sinh Hiên, directeur de l’Hôpital de cardiologie a précisé que pendant la période 2016-2020, l’hôpital avait déployé le projet d’hôpitaux satellites dans 16 établissements de ressort local au Nord et au Centre. Son objectif était d’élever les compétences de gestion et de traitement des maladies cardio-vasculaires par le biais de la formation, du transfert de techniques, permettant de réduire la surcharge des hôpitaux de ressort central. 

Selon lui, dans les temps à venir, l’hôpital continuera d’utiliser avec efficacité la téléconsultation, élargira la coopération avec d’autres hôpitaux d’échelon local et central et renforcera la formation et la recherche scientifique.

Lors de cet événement, l’Hôpital de cardiologie de Hanoï a présenté ses activités de soutien, de formation et de recherche scientifique réalisées en 2020 et les résultats de la mise en œuvre du projet d’hôpitaux satellites. Il a  partagé aussi ses expériences et grandes réalisations dans le traitement des maladies cardio-vasculaires avec près 300 délégués venus de 205 établissements médicaux du pays.

En outre, de nombreux rapports scientifiques sur les techniques modernes dans la chirurgie cardio-vasculaire ou les techniques d’intervention dans le traitement des maladies cardio-vasculaires et métaboliques y ont été présentés.

Un hôpital de premier rang

Une opération réalisée à l’Hôpital de cardiologie de Hanoï. Photo : BVT/CVN

L’Hôpital de cardiologie de Hanoï a été fondé le 15 janvier 2001 selon une décision du Comité populaire de la ville de Hanoï en se basant sur la réorganisation de l’hôpital de Hoàn Kiêm. Le 19 août 2004, il a été inauguré et mis en service officiellement. Après près d’une vingtaine d’années, il dispose de 380 lits, cinq centres, 37 départements et 700 experts, médecins, infirmiers et employés et des équipements médicaux modernes. Il est aussi un endroit lié à la Faculté de médecine de Hanoï, à l’Université de pharmacie de Hanoï, à l’Académie de médecine du Vietnam… C’est pour cette raison que ces dernières années, cet hôpital a réalisé le plus grand nombre d’opérations de Hanoï pour toutes les maladies cardio-vasculaires et pour des patients de tous âges, du nouveau-né d’un jour au vieillard de 90 ans. En 2020, l’établissement a accueilli 35.760 patients contre 11.370 en 2005.

Étant un hôpital de premier rang sur le secteur cardio-vasculaire de Hanoï, il a coopéré avec 202 établissements médicaux dans tout le pays en leur permettant d’améliorer leur capacité de traitement.

Huong Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.