13/05/2020 11:17
Face à la pandémie de COVID-19, 70% des Vietnamiens en situation de handicap ont rencontré des difficultés pour accéder aux services de santé tels que les consultations médicales ou l’achat de médicaments.

>>Un docteur japonais au chevet des patients paralysés
>>Un millier d’entreprises à la "Campagne de 10.000 emplois pour la communauté"

 

Les personnes en situation de handicap reçoivent des aides d'urgence face au COVID-19.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN 


Le Programme des Nations unie pour le développement (PNUD) a récemment publié son évaluation des impacts socio-économiques de la pandémie de COVID-19 sur les handicapés vietnamiens. Selon cette analyse, parmi près de 1.000 personnes interrogées, 28% ont souligné la difficulté d’obtenir des masques ou des désinfectants pour les mains ; 22% s’avèrent plus vulnérables face au coronavirus car ils sont déjà touchés par d’autres maladies ; 24% ne possèdent pas de carte d’invalidité.

La plupart des interrogés sont inquiets pour leur sécurité financière. L’enquête a également montré que 30% des répondants ont perdu leur travail ; 49% se sont vus réduire leur temps de travail. En effet, le salaire de 59% des interrogés a baissé. Plusieurs ont dû mobiliser leurs épargnes pour survivre à cette période difficile. Plus particulièrement, 71% des interrogés ont révélé qu’ils gagnent leur vie grâce aux travaux saisonniers ou à des activités non-déclarées. Par conséquent, il est difficile de devenir bénéficiaire des allocations sociales du gouvernement pour les Vietnamiens en situation difficile à cause du COVID-19. Actuellement, seules les personnes atteintes de handicaps graves ont accès à ces aides.

Fin janvier 2020, le Vietnam a confirmé son premier cas de COVID-19. Cette pandémie a engendré des impacts négatifs sur l'économie nationale. Selon les estimations, jusqu'à la mi-avril, le COVID-19 a gravement touché près de 5 millions de travailleurs et près de 85% des entreprises au Vietnam. Parmi les travailleurs touchés par la crise, 13% ont perdu leur emploi et 59% ont été obligés d’arrêter temporairement leur travail.


Mesures d’urgence

 

Les personnes en situation de handicap se doivent de développer de nouvelles compétences.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN


Selon l’enquête nationale sur les personnes en situation de handicap en 2016, ils représentaient 7% de la population au Vietnam. Le pays comptait 6,2 millions de handicapés et ce nombre augmente progressivement en raison du vieillissement de la population et des accidents de la route. Cette enquête souligne également que les familles touchées par le handicap ont deux fois plus de risques d’être précaire. Environ 13% des personnes en situation de handicap vivent dans des familles pauvres.

En raison de la pandémie de COVID-19, les handicapés font face à de nombreux défis. L’accès des handicapés aux services de santé est nécessaire mais reste cependant limité. Par ailleurs, ils sont également confrontés à des difficultés pour s’informer sur l’évolution de la pandémie.


Le PNUD a utilisé le questionnaire élaboré et commenté par les organisations des handicapés, le ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales et plusieurs agences des Nations unies. Cette enquête comprend 29 questions sur les coordonnées personnelles de base, la situation professionnelle, les changements de revenu avant et pendant la pandémie de COVID-19, les difficultés rencontrées et les soutiens souhaités. Le questionnaire a été publié en ligne sur les plateformes Survey Monkey et Google Form pendant deux semaines du 14 au 28 avril. Au total, 980 personnes ont participé. Des entretiens téléphoniques et directs sont également réalisés.

Suite aux résultats de son évaluation, le PNUD a donné quelques recommandations dont la mise en œuvre des aides d’urgence en faveur des handicapés. Il appelle à la réduction du loyer, à la fourniture des produits de protection personnelle et de nourriture ainsi qu’à une aide financière. Les handicapés qui travaillent dans les secteurs non officiels devraient également pouvoir bénéficier du soutien du gouvernement. D’autre part, les personnes en situation de handicap se doivent de développer de nouvelles compétences comme l'e-commerce ou le travail à domicile. De plus, ces derniers devraient bénéficier d’une carte d’invalidité afin de faire reconnaître leur situation auprès du gouvernement.

Vân Anh/CVN

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.