21/01/2016 17:34
Comme le reste du pays, ​la population de la mégapole du Sud est tournée vers le XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) avec confiance en le succès de cet évènement politique majeur, lequel ouvrira une nouvelle phase de développement pour le Vietnam.
>>Les jeunes confiants en la direction du Parti

Des rues de Hô Chi Minh-Ville décorées et animées pour accueillir le XIIe Congrès national du Parti. Photo : Manh Linh/VNA/CVN

Phan Van Tiêm, ancien président du Comité des prix de l’État, espère que ce congrès donnera un nouvel essor au Renouveau sur le plan économique, dont le cœur sera le secteur privé.

Selon Phan Van Tiêm, le Comité ​central du PCV doit affirmer fermement sa détermination dans la direction de la mission de prévention et de lutte contre la corruption. Ce qui permettra de ​renforcer la confiance du peuple en le Parti. Outre une bonne direction ​de cette mission, il faudra mener à bien une ligne judicieuse en matière de développement économique, et l’œuvre du Renouveau sera couronnée de succès une deuxième fois.

Soulignant que le XIIe Congrès national du PCV véhicule un nouveau message du Renouveau, Pham Phuong Thao, ancienne secrétaire adjointe du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville et ex-présidente du ​Conseil populaire municipal, déclare que le Renouveau doit être global et homogène. Il faut définir clairement ​les pensées de Renouveau, non seulement sur ​ses aspects économiques, mais aussi en matière politique pour instaurer un ​appareil politique ​simplifié, ​efficient et performant dans la lutte contre la corruption.

De son côté, Nguyên Thi Bich Thuy, vice-présidente de la ​Fédération municipale du ​Travail, est convaincue que ​le ​XIIe Congrès national du Parti sélectionnerait de jeunes cadres dynamiques, talentueux et ​intègres pour assumer la mission de direction du pays et ​prendre des décisions eff​ectives dans l’intérêt commun du peuple, dont les ouvriers, les fonctionnaires et, plus généralement, les travailleurs.

Au nom des plus de 270.000 membres du Syndicat des zones franches (ZF) et des zones industrielles (ZI) d​e Hô Chi Minh-Ville, son président, Nguyên Thành Dô, affirme que les travailleurs de ces zones souhaitent que les politiques en matière de bien-être social ​se traduisent rapidement par des institutions et ​des lois ​afin de garantir leurs droits.

L’agrégé Trân Quôc Trung, enseignant à l'antenne de l’École supérieure de commerce à Hô Chi Minh-Ville et citoyen exemplaire de ​la ville en 2015, espère que le Parti et l’État s’intéressent davantage à l’amélioration de la qualité des ressources humaines, ​nécessité d'autant plus importante en cette conjoncture d’intégration de plus en plus profonde et large au monde, ​laquelle s'accélère désormais avec la Communauté de l’ASEAN.

VNA/CVN

Pour de plus amples informations, veuillez consulter la page exclusive et gratuite rédigée par l'Agence Vietnamienne d'Information http://daihoidang.vnanet.vn/

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.