16/09/2020 18:03
Plus de huit mois après une grave affaire de trouble à l’ordre public survenue dans la commune de Dông Tâm, dans le district de My Duc, en banlieue de Hanoï, la situation est revenue à la normale et les résidents locaux se joignent aux efforts pour construire la Nouvelle ruralité vers un avenir radieux.
>>Affaires à Dông Tâm : justice appliquée, conscience éveillée
>>Affaire de Dông Tâm : peines atténuées pour plusieurs accusés
>>Affaire de Dông Tâm : deux personnes condamnées à mort

Le développement de la nouvelle ruralité a apporté une nouvelle physionomie à la commune, avec des routes goudronnées traversant les villages et les hameaux, et des ouvrages publics tels que des écoles, des infirmeries des marchés modernisés, améliorant ainsi les conditions de vie locales et ouvrant plus d’opportunités de développement économique.

Sur la route menant à la commune de Dông Tâm, dans le district de My Duc, en banlieue de Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Ce bilan résulte de l’orientation opportune du Comité populaire communal et d’une gestion améliorée dans tous les secteurs. Dans les temps à venir, l’administration locale stimulera la restructuration économique pour accroître la part de l’industrie-service dans l’économie, encouragera l’application de technologies de pointe dans l’agriculture, favorisera la production agricole à grande échelle et améliorera la formation professionnelle. Une attention particulière sera également accordée à la construction d’ouvrages publics, à la mise en œuvre synchrone des politiques de sécurité sociale, ainsi qu’à la stabilisation de l’ordre social en toutes circonstances.

Selon Lê Dinh Luong, secrétaire de la cellule du Parti et chef de l’hameau de Hoành dans la commune de Dông Tâm, la population locale a été unanime pour construire une meilleure commune après le rétablissement de l’ordre public. "Nous travaillons pour compléter toutes les normes de nouvelle ruralité d’ici la fin de 2021. L’accent sera mis sur la division des terres agricoles pour quatre zones résidentielles d’ici la fin de cette année. Après cela, des investissements seront réalisés dans le système électrique, l’irrigation et les chemins menant aux champs", a-t-il fait savoir.

Nguyên Van Tinh, un habitant de l’hameau de Hoành, a dit que l’incident de Dông Tâm était une triste histoire. Les personnes fautives avaient été condamnées et la vie des habitants était revenue à la normale, a-t-il indiqué, ajoutant que le désir le plus ardent pour lui et pour les autres habitants était de construire un meilleur Dông Tâm, en le transformant en une zone néo-rurale. Nguyên Thi Xuân, également dans le village de Hoanh, a confié que comme de nombreux habitants manquent de connaissances sociales et juridiques et vivent dans des conditions économiques difficiles, elle a espéré que le Parti, l’État et les autorités compétentes créeront des conditions favorables pour que Dông Tâm construise une nouvelle zone néo-rurale, contribuant à améliorer les moyens de subsistance locaux.

Promotion du rôle des organisations socio-politiques

L’une des leçons tirées de l’affaire de Dông Tâm est qu’il faut accorder plus d’attention à la construction du Parti et du système politique au niveau de base dans les zones rurales. En outre, les organisations socio-politiques ont un rôle très important dans la vulgarisation des connaissances juridiques.

Le chef de la commission d’information et d’éducation du comité du Parti du district de My Duc, Dang Van Canh, a estimé que le travail de communication joue un rôle essentiel pour aider les cadres et les habitants à bien comprendre les politiques du Parti et les lois de l’État. "L’incident dans la commune de Dông Tâm a montré combien il est important pour les dirigeants des comités et des autorités du Parti d’être profondément conscients de l’importance de l’accueil des citoyens et du règlement des pétitions des citoyens", a-t-il souligné.

De son côté, le secrétaire du comité communal du Parti, Phan Van Su, a déclaré que le cas de Dông Tâm était une expérience difficile pour les cadres, les membres du Parti et les habitants de la commune de Dông Tâm. Il est indispensable de mettre en place un système politique fort et un contingent de cadres dotés de capacités et de responsabilités adéquates. "Une coordination concertée entre les organisations du système politique, des comités du Parti, des autorités, du Front de la Patrie aux organisations sociales et aux villages, est très importante car elle aide les responsables locaux à comprendre la pensée des gens. Sur cette base, les bonnes mesures seront prises pour répondre aux attentes de la population", a-t-il conclu.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Hanoï se prépare à la relance du tourisme Cinq mois depuis l'éclosion de la 4e vague du COVID-19, la situation épidémique à Hanoï et à de nombreuses villes et provinces s'est améliorée considérablement.