12/10/2018 12:39
La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a averti jeudi 11 octobre que les guerres commerciales pouvaient être néfastes pour la croissance économique mondiale et avoir des retombées sur les autres pays.
 >>La guerre commerciale rend le FMI moins optimiste
>>Le FMI inquiet de la capacité du système financier mondial à résister
 
La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde en Chine, le 10 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lors de la réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale à Bali en Indonésie, la directrice du FMI, Christine Lagarde a déclaré que l'organisme international suggérait fortement de procéder à une désescalade des tensions commerciales et de travailler en faveur d'un système commercial mondial qui soit plus fort, plus juste et adéquat pour l'avenir.

"Si ces tensions s'intensifiaient, l'économie mondiale serait durement frappée", a insisté Christine Lagarde dans son discours.

La directrice du FMI a expliqué que l'économie mondiale n'était pas suffisamment forte. Le FMI a en effet réduit de 0,2% ses prévisions pour la croissance mondiale (3,7%) par rapport aux estimations initiales du mois de juillet, ajoutant que la croissance a été encore plus inégale selon les pays.

"Avec une dette privée et publique mondiale à un niveau record, tout changement léger pourrait provoquer des sorties de capitaux et une instabilité économique dans les marchés émergents comme nous le voyons dans certains de ces marchés", a ajouté Mme Lagarde.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.