08/01/2016 20:11
En 2015, le secteur de la santé du Vietnam a connu de nombreux changements positifs offrant de nouveaux avantages aux patients et aux hôpitaux, permettant d’assurer une meilleure société.

>>Le Vietnam présent à la 66e session du Comité régional de l'OMS
>>Première semaine entière sans nouveau cas d'Ebola depuis mars 2014
 

La greffe d’organes humains est un domaine dans lequel le secteur vietnamien de la santé connaît des succès. Photo : Quang Châu/CVN


Détails sur sept réalisations exemplaires :

1/ Mise en œuvre du renouvellement des services et des comportements du personnel sanitaire au service des patients.

Le 4 juin 2015, le ministre a pris la décision 2151/QĐ-BYT relative au renouvellement des services et des comportements du personnel de la santé pour mieux satisfaire les besoins des patients. Les mesures définies sont de créer des numéros verts pour recevoir les critiques et encouragements du public, ainsi que des salles d’assistance sociale. Les hôpitaux se sont, en particulier, engagés dans cette voie.

2/ Succès dans l’application des technologies de maternité de substitution

Le 28 janvier 2015, l’État a promulgué le décret 10/2015/NĐ-CP réglementant la fécondation in vitro et la maternité de substitution, sur le mariage et la famille recomposée. Le secteur de la santé a mis en œuvre avec succès des techniques médicales de maternité de substitution. Début 2015, trois hôpitaux ont été autorisés à pratiquer cette dernière : l’Hôpital central d’obstétrique de Hanoi, l'Hôpital central de Huê (Centre) et l’hôpital Tu Du de Hô Chi Minh-Ville. Actuellement, des 93 dossiers approuvés par ces hôpitaux, 65 cas ont été réalisés.

3/ Premier cas de donneur de plusieurs organes au Vietnam et fondation de l’Association d’appel de don de tissus et organes

Un prélèvement exceptionnel de  plusieurs organes sur un donneur unique pour sauver plusieurs patients a eu lieu en avril 2015, dans le cadre d’une coopération entre l’hôpital Cho Rây de Hô Chi Minh-Ville, l’hôpital de l'Amitié Viêt - Duc de Hanoi et le Centre national de coordination sur les greffes de viscères et d’organes humains. Les progrès en termes de transplantation d’organes ont été salués dans l’hôpital Viêt - Duc, l'hôpital Saint-Paul et l’hôpital 103 à Hanoi, et l’hôpital de Nghê An (Centre). Par ailleurs, un nouveau record a été établi lors de la fête "Conjuguer les efforts pour la vie de 2015" : plus de 1.400 futurs donneurs se sont enregistrés.

 

Le Vietnam est l'un des premiers pays à avoir contrôlé avec succès le virus Ebola et le MERS-CoV. Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN


Le 26 juin, l’Association d’appel de don de tissus et d'organes humains et celle pour l’implantation d’organes humains ont été fondées. Nguyên Thi Kim Tiên, ministre de la Santé, a été nommée présidente de cette dernière pour le premier mandat 2015-2020.

4/ L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a validé le système national de gestion de la qualité des vaccins (NRA) selon les normes internationales.

- Après 14 ans d’efforts, le Vietnam est devenu le 39e membre de l’OMS en termes de gestion nationale des vaccins. Il figure parmi les 43 pays producteurs de vaccins.

- Avec ce résultat, le Vietnam vise désormais deux objectifs : exporter des vaccins de qualité internationale, et mettre en œuvre un programme national de vaccination élargie de plus en plus effectif.

 

Le Vietnam est l'un des 39 pays dans le monde capables de produire des vaccins. Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN


5/ Contrôler avec succès les épidémies : Ebola, H7N9, MERS-CoV...

Le Vietnam est l'un des premiers pays à avoir contrôlé avec succès le SRAS, la grippe A (H5N1), la grippe A (H1N1); ainsi que des épidémies émergentes comme la grippe A (H7N9), le virus Ebola et le MERS-CoV.

6/ Mise en œuvre efficace du projet de décharge des hôpitaux et de création d’hôpitaux annexes

- Ce projet a réduit la surcharge de 80% d’hôpitaux de ressort central.

- Le modèle d’hôpitaux annexes a permis de réduire conssidérable le nombre de patients dans des hôpitaux de ressort central.

7/ Grâce à la loi modifiant et complétant certains articles de la loi sur l'assurance-santé, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2015, environ 75% de la population est couverte par une assurance-santé.

En plus de l'augmentation du nombre de cartes d'assurance-santé, cette loi a changé positivement la qualité des services médicaux, en particulier dans les soins de base.

 

Quang Châu/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.