10/09/2020 16:10
En vertu de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam, les entreprises de l'UE sont autorisées à importer annuellement de 80.000 tonnes de riz du Vietnam dont 30.000 tonnes de riz parfumé.
>>Le Vietnam exporte 4,5 millions de tonnes de riz en huit mois
>>L'EVFTA permet de promouvoir les exportations vietnamiennes
>>Les économies européennes enthousiasmées par l’EVFTA

Les entreprises vietnamiennes, quant à elles, se verront attribuer le quota d’exportation de riz par les autorités nationales et bénéficieront d'une taxe préférentielle sur ce marché.

Actuellement, la production annuelle de riz parfumé du Vietnam est estimée à 3,5 millions de tonnes. Photo : VNA/CVN

En 2019, les exportations vietnamiennes de riz vers l'UE ont atteint 50.000 tonnes pour 28,5 millions d’euros, alors que la consommation totale de la région s’est élevée à 2,3 millions de tonnes d’un montant de 1,4 milliard de dollars. Par rapport à d’autres pays aséaniens, ce volume de riz vietnamien d’exportation sur ce vaste marché ne représente qu'un sixième de celui de la Thaïlande, un dixième de celui du Myanmar et un quart de celui du Cambodge.

En vertu de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam, les entreprises de l'UE sont autorisées à importer annuellement 30.000 tonnes de riz parfumé du Vietnam, avec une taxe préférentielle. Pour des produits à base de riz, une exonération de tarifs douaniers sera appliquée 3 ou 5 ans après l’entrée en vigueur de cet accord.

Actuellement, la production nationale annuelle de riz parfumé est estimée à 3,5 millions de tonnes. Le Vietnam compte 9 variétés bénéficiant d’une taxe préférentielle selon le quota. Dans les temps à venir, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural se coordonnera avec les localités, les organisations et les entreprises en la matière pour examiner la liste des variétés répondant à la demande des consommateurs européens, afin de compléter la liste d’exportation vers l'UE. Le potentiel d'exportation du riz parfumé du Vietnam vers ce marché exigeant reste énorme.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.