27/06/2018 23:22
Sorties d'école, vacances scolaires, mercredis: sept jeunes enfants sur dix sont gardés par un membre de leur famille, majoritairement un grand-parent, un mode de garde qui vient principalement "en dépannage", selon une étude de la Drees publiée mercredi 27 juin.
>>Garde des enfants, un souci pour les familles ouvrières
>>La saison des services ménagers bat son plein

Environ deux tiers des enfants de moins de six ans sont gardés au moins occasionnellement par leurs grands-parents.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon l'enquête, portant sur des données de 2013 et basée sur les réponses de 6.700 familles, environ deux tiers des enfants de moins de six ans sont gardés au moins occasionnellement par leurs grands-parents, "principaux pourvoyeurs d'aide informelle à la garde".

Dans le détail, 34% des grands-parents ne gardent jamais leurs petits-enfants, 19% les gardent de façon régulière, 15% uniquement pendant les vacances et les weekends, et 32% en dépannage en semaine ainsi que pendant les vacances et les weekends.

Sur l'ensemble de la semaine, du lundi au dimanche, un enfant sur quatre de moins de 6 ans est gardé au moins une fois par ses grands-parents, 21% au moins une fois du lundi au vendredi et 7% au moins une fois au cours du weekend.

"Les interventions des grands-parents concernent davantage d'enfants en semaine que les weekends, mais pour des temps plus courts", souligne le service statistique des ministères sociaux. Le mercredi fait néanmoins exception, les enfants étant gardés pour des durées relativement longues (environ 7 heures par jour).

Au total, les grands-parents effectueraient environ 16,9 millions d'heures de garde par semaine auprès des petits (8,2 millions d'heures pour les enfants de 0 à 2 ans et 8,7 millions d'heures pour les 3 à 5 ans), a calculé la Drees.

Lignée paternelle et lignée maternelle ne sont pas investies de la même façon: selon les réponses, 58% des enfants sont pris en charge par les grands-parents maternels, 44% par les grands-parents paternels.

Parmi les principaux facteurs influant sur le recours aux grands-parents en semaine, on trouve en premier lieu la distance entre le domicile des enfants et celui des grands-parents, la situation professionnelle des mères (chômage, horaires décalé), et l'offre départementale d'accueil des plus petits chez une assistante maternelle ou en crèche.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Pour édifier un environnement touristique sans tabac La 6e conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac a été organisée mardi 20 novembre dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Elle était placée sous les auspices du ministère vietnamien de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé au Pacifique occidental.