20/12/2020 11:35
Khuu Tân Buu, 25 ans, domicilié dans la ville de Cân Tho, gagne sa vie en utilisant des grains de riz pour faire des tableaux et décorer des sacs à la main. Ses œuvres peuvent se vendre de 250.000 à 15 millions de dôngs/pièce.
>>Trân Phuong Nga, la magicienne des gâteaux en gelée 3D
>>Un maître de la peinture à l’aiguille
>>Sourde et muette, elle s’exprime par la peinture

Khuu Tân Buu en train d’achever une œuvre. Photo : NLĐ/CVN

"Cân Tho gao trang nuoc trong" (Cân Tho, son riz blanc et son eau claire), un dicton qui en dit long sur la richesse naturelle de cette ville capitale du delta du Mékong, surtout son riz. Né à Cân Tho, Khuu Tân Buu a toujours souhaité créer pour les touristes un produit souvenir original à base de riz, le produit phare de sa ville natale. Fasciné par les tableaux en grains de riz alors qu’il était encore lycéen, il a décidé de se lancer sur cette voie.

Valoriser le riz vietnamien

En quatre ans, son atelier a fabriqué des milliers d’œuvres présentant des sites connus du pays tels que le pont et le marché flottant de Cân Tho ou la vieille ville de Hôi An à Quang Nam (Centre)..., vendues de 250.000 à 15 millions de dôngs/pièce selon le format et le temps consacré. "Quand je regarde des tableaux en grains de riz, j’ai l’impression de voir un vrai paysage et des gens bouger devant mes yeux", a-t-il partagé.
 
Cet ouvrage, réalisé pendant un mois, coûte 10 millions de dôngs.
Photo : NLĐ/CVN

C’est en 2016 qu’il a réalisé ses premières œuvres, inspirées d’images habituelles de la campagne vietnamienne, telles que bambous, fleurs de lotus ou maisons anciennes. Ces premières créations ont reçu de nombreuses commandes en ligne, encourageant l’artiste à persévérer. "Pour récolter un kilo de riz, qui n’est vendu que 20.000 dôngs, l’agriculteur doit travailler durement. Grâce à mes œuvres d’art, la valeur du riz augmente", a-t-il déclaré.   

"Après avoir vendu ces peintures   sur Internet pendant un certain temps, j’ai trouvé qu’elles pouvaient être un cadeau significatif. Cependant, il est difficile d’expédier à l’étranger de grandes peintures et les petites ne peuvent pas exprimer toutes les idées de l’artiste. J’ai donc décidé d’utiliser du riz pour décorer des sacs à main", a informé Khuu Tân Buu. Il a recueilli les opinions de nombreuses personnes, certaines pensant que le projet était impossible car le riz serait détruit par l’eau. De plus, Khuu Tân Buu ne disposait que de 30 millions de dôngs au moment du démarrage du projet. Mais déterminé, il a acheté toutes sortes de sacs pour essayer.

Tân Buu et ses sacs faits en grains de riz. Photo : VNA/CVN

Les sacs que Tân Buu utilise ont souvent un format de 20x25cm. Vendus 800.000 dôngs/pièce, ils peuvent être utilisés pendant 15 ans. Il a réalisé des collections aux thèmes variés. "Il faut utiliser du riz Huong Lài. J’ai sélectionné cette variété pour avoir une taille uniforme. J’utilise aussi des ingrédients naturels comme le curcuma et la betterave pour teindre le riz. Mes produits sont à la fois respectueux de l’environnement et sans danger pour les clients".

Selon lui, faire des portraits est le plus difficile car il faut être exact dans les traits des personnages. "Il y a des tableaux que j’ai dû refaire plusieurs fois, et certains m’ont demandé un mois de travail", a-t-il partagé.

Actuellement, Tân Buu complète une collection de 63 œuvres sur les sites les plus connus des 63 villes et provinces du pays. "Chaque localité a ses propres caractéristiques. Avec les grains de riz, je veux mettre en valeur la beauté unique de chaque région. J’espère que mes œuvres iront décorer les habitations de beaucoup de clients étrangers !", a-t-il conclu.

Thúy Hà/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.