22/01/2021 11:34
Direction Trùng Khanh, un district frontalier rattaché à la province septentrionale de Cao Bang. Construit en 1967, le poste-frontière de Dàm Thuy a pour mission de contrôler la vingtaine de kilomètres de frontière entre le Vietnam et la Chine et de défendre la souveraineté nationale mais également de concourir à l’amélioration des conditions de vie des ethnies minoritaires locales.
>>Cao Bang renforce ses relations extérieures avec la Chine
>>Cao Bang et Baise coopèrent sur les questions liées aux portes frontalières

Les garde-frontières de Dàm Thuy, province de Cao Bang (Nord), monte la garde.
Photo : VOV/CVN

Dàm Thuy et Chi Viên sont deux communes montagneuses du district de Trùng Khanh. Frontalières avec la Chine, elles sont essentiellement peuplées des minorités ethniques Tày, Nùng, Kinh et Dao. Depuis sa création, le poste-frontière de Dàm Thuy assure la défense des 17,5 km de frontière terrestre, de près de 1,5 km de frontière fluviale et gère plusieurs hauts lieux touristiques locaux comme les chutes de Ban Giôc, la pagode Truc Lâm Ban Giôc ou encore la grotte Nguom Ngao.

Les gardes-frontières mènent également divers programmes d’assistance sociale aux fins d’améliorer le niveau d’instruction des habitants et de réduire la pauvreté dans les zones où ils sont en garnison. Grâce à leurs aides, 130 élèves de familles démunies ont pu continuer d’aller à l’école et plusieurs maisons de coeur ont été construites.

Le lieutenant-colonel Ly Van Chan du poste-frontière de Dàm Thuy : "Ces dernières années, notre poste-frontière a collaboré étroitement avec les autorités locales dans la réduction de la pauvreté au sein de la population. Nos gardes-frontières se rendent régulièrement dans les foyers défavorisés. Notre objectif est d’aider les habitants à améliorer leur niveau de vie, de les aider à ne plus partager leur habitation avec leurs animaux d’élevage et éviter ainsi la transmission des maladies animales aux hommes. Il s’agit de l’un des critères à atteindre pour être aux normes de la Nouvelle ruralité".

Les opérations sociales menées par le poste-frontière de Dàm Thuy ont permis de venir en aide à quatre mères héroïques qui ont perdu des proches pendant la guerre. Désormais, elles bénéficient mensuellement de consultations médicales à domicile et de médicaments gratuits et d’une aide dans les travaux champêtres.

Le poste-frontière accompagne la scolarité de quatre élèves défavorisés de l’école Po Tâu et a adopté deux enfants issus de familles très pauvres. Ly Van Chan, encore : "Deux enfants, dont un né en 2007 et un autre né en 2008, habitent maintenant chez nous. L’un d’entre eux vient de décrocher le 3e prix du concours de création pour les adolescents de la province de Cao Bang. Cette récompense le motive à poursuivre ses études".

Nông Van Huynh et Hoàng Doan Tuyên, les deux enfants adoptifs du poste-frontière de Dàm Thuy, nous confient : "Il faisait sec l’année dernière à Trùng Khanh, j’ai alors décidé de créer un système d’arrosage fonctionnant avec de l’énergie solaire. Je suis très heureux parce qu’il m’a apporté le 3e prix. Dans la vie quotidienne, les gardes-frontières nous aident à faire nos devoirs et nous enseignent les connaissances essentielles de la vie. J’étudierai bien pour devenir comme eux".

"Ma mère nous a quittés, mon papa et moi quand j’étais très jeune. À 12 ans, je suis devenu orphelin après la mort de mon père. Je suis tellement heureux d’avoir été adopté par les soldats ici. Cette année, je m’efforcerai d’être un élève brillant. Je rêve de devenir militaire comme eux pour pouvoir défendre la souveraineté du pays".

Les programmes menés par le poste-frontière de Dàm Thuy ont permis de resserrer les liens entre les soldats et les populations frontalières.
 
VOV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.