02/07/2020 13:03
Le gouvernement canadien a décidé de prolonger la fermeture des frontières aux voyageurs étrangers jusqu'au 31 juillet, pour prévenir la propagation de la pandémie du coronavirus.
 
La validité des mesures "à la frontière interdisant l’entrée au Canada de tout étranger en provenance d’un pays autre que les États-Unis" est prolongée "jusqu’au 31 juillet". 
 Photo : Reuters/VNA/CVN

La mesure adoptée par décret exclut toutefois les ressortissants américains, pour qui la date de réouverture de la frontière a été fixée au 21 juillet, après un accord bilatéral.
 
Les frontières canadiennes sont fermées depuis plus de trois mois pour la plupart des étrangers, à quelques exceptions près comme les membres de la famille immédiate d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent.

Ottawa maintient également la recommandation visant à éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du pays, jusqu'à nouvel ordre. La restriction temporaire de tout déplacement discrétionnaire à la frontière canado-américaine "peut être davantage prolongée, au besoin, pour des raisons de santé publique", selon l’agence des services frontaliers du Canada.

Ottawa et Washington avaient convenu de fermer leur frontière à partir du 21 mars, sauf pour le commerce des biens et marchandises sur une période initiale de 30 jours renouvelable afin de freiner la propagation du COVID-19. Depuis, la fermeture est reconduite de mois en mois. 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.