11/07/2021 13:54
"Les Français détiennent entre leurs mains le fait de vivre normalement", a estimé samedi 10 juillet à Cannes la ministre de la Culture Roselyne Bachelot à propos de la progression du variant Delta du COVID-19.
>>Le variant Delta progresse, inquiétudes pour l'économie mondiale
>>COVID-19 : Pfizer préconise une 3e dose alors que le Delta attise la pandémie

Roselyne Bachelot à Cannes le 9 juillet 2021. Photo : AFP/VNA/CVN

Interrogée lors d'un point presse sur les inquiétudes des responsables de lieux culturels face à de nouvelles restrictions sanitaires que pourrait annoncer lundi 12 juillet le président de la République, Mme Bachelot a lancé "un appel à la responsabilité, à la bienveillance, au respect de sa propre santé et surtout du respect de la santé d'autrui".

Pour la ministre de la Culture, "nous tous avons le destin du secteur culturel entre nos mains".

"Nous avons des outils que nous n'avions pas il y a quelques mois pour garder ouverts les lieux culturels. Premièrement: se faire vacciner, surmonter parfois les réticences, les craintes ou simplement l'indifférence. Deuxièmement : le pass sanitaire, c'est facile !", a ajouté Mme Bachelot en marge d'un colloque du CNC (Centre national du cinéma) organisé pendant le Festival de Cannes.

"Certains se font une montagne du pass sanitaire. Ce n'est pas vrai. On a tous un smartphone avec un certificat de vaccination ou un test de moins de 48h00. Les lieux de culture proposent des tests antigéniques... Et puis, il y le respect des gestes de protection : le gel, le masque, la ventilation des salles...", a dit encore Mme Bachelot.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.