10/04/2018 19:10
Plus de huit Français en emploi sur dix ont le sentiment de faire un travail "utile", mais moins d'un sur deux estime que son travail est "reconnu à sa juste valeur", selon un sondage publié mardi 10 avril.
>>L'Insee confirme un léger ralentissement de l'emploi au 3e trimestre
>>France Loisirs prévoit de supprimer 450 emplois sur 1.800

Des employés des entreprises du quartier d'affaires de la Défense assis sur les marches de la Grande Arche, le 3 octobre 2017 près de Paris.
Photo: AFP/VNA/CVN

Globalement, les Français en emploi sont satisfaits (72%) de leur travail, des relations avec leurs collègues (88%), leurs supérieurs (72%) et leur direction (64%), selon cette enquête Odoxa/Dentsu Aegis Network pour franceinfo. Toutefois, si 84% d'entre eux ont le sentiment de faire un travail "utile", seuls 49% estiment que leur travail est "reconnu à sa juste valeur". Et 59% ne considèrent pas avoir des "perspectives d'évolution motivantes".

Autre mécontentement exprimé: la prise en compte du stress au travail et des risques psychosociaux est jugée "insatisfaisante" voire "inexistante" par 61% des personnes qui travaillent.

Les deux tiers des Français (67%) actuellement en emploi pensent qu'il leur serait difficile de retrouver un emploi équivalent s'ils perdaient le leur, alors qu'une majorité d'entre eux (75%) a le sentiment de disposer de "compétences spécifiques et d'une expertise recherchée sur le marché de l'emploi".

Autre enseignement de cette enquête, seul un Français sur cinq (21%) conseillerait à un jeune de travailler toute sa vie dans la même entreprise. L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.016 Français en emploi (méthode des quotas), interrogés par internet du 3 au 5 avril 2018.

 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

La Journée mondiale du tourisme au Vietnam L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a récemment envoyé une dépêche officielle aux Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi qu’à d’autres Services du tourisme à travers le pays pour répondre à la Journée mondiale du tourisme (27 septembre).