09/12/2015 15:44
Les forces irakiennes ont repris mardi 8 décembre au groupe État islamique (EI) un quartier clé de la ville de Ramadi, une avancée importante dans la difficile reconquête des vastes territoires tombés aux mains des jihadistes il y a plus d'un an.
>>Les forces de sécurité progressent sur trois fronts face à l'EI en Irak
>>Irak : au moins 90 morts dans un attentat revendiqué par l’EI

Une fusée lancée par les forces irakiennes près de Ramadi le 7 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Après de violents combats, les forces loyales au gouvernement de Bagdad ont réussi à s'emparer du secteur de Tamim, au Sud-Ouest de cette ville distante d'une centaine de kilomètres de Bagdad, ont annoncé des responsables.

Chef lieu de la vaste province occidentale d'Al-Anbar, Ramadi, une ville qui s'étend le long du fleuve Euphrate, dans une plaine fertile, avait été conquise en mai 2015 par les jihadistes de l'EI, une défaite cuisante pour l'armée irakienne.

"Aujourd'hui, nos forces ont complètement libéré le secteur de Tamim après une bataille féroce contre les combattants de Daech (acronyme arabe de l'EI)", a déclaré le porte-parole des services de lutte antiterroriste irakiens, Sabah al-Nomane.

Les forces irakiennes ont été appuyées par des frappes de la coalition internationale conduite par les États-Unis.

La reprise de la ville, un atout important

"La libération de Tamim va beaucoup nous aider pour accélérer la reconquête de la totalité de la ville de Ramadi", a estimé le porte-parole du commandement des opérations conjointes, le général de brigade Yahya Rasool.

"Les forces irakiennes sont proches d'entrer dans le centre de la ville", a affirmé de son côté le chef de la police de la province d'Al-Anbar, le général Hadi al-Irzayij.

Il leur faudra pour cela traverser le bras de l'Euphrate qui sépare Tamin d'un autre quartier encore tenu par l'EI.

La reprise de la ville sera un atout important pour la reconquête d'autres territoires dans la vallée de l'Euphrate, a estimé le porte-parole de la coalition internationale contre l'EI, le colonel Steve Warren.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.