09/10/2018 16:32
Les forces de sécurité égyptiennes ont tué au moins 52 combattants dans la province du Nord-Sinaï, au nord-est du Caire, ont annoncé lundi 8 octobre les forces armées dans un communiqué.
>>La police égyptienne tue 11 terroristes au cours d'une fusillade dans le Sinaï
>>La police égyptienne tue 13 terroristes lors d'un échange de coups de feu

Un attentat survenu lors de la prière le 24 novembre 2017 dans la mosquée al-Rawda de Bir al-Abed, dans la capitale de la province du Nord-Sinaï.
Photo: AFP/VNA/CVN

Un total de sept bastions terroristes dans le nord et le centre du Sinaï ont été détruits dans l'Opération globale Sinaï 2018, selon le communiqué. L'armée a tué 26 combattants et saisi des fusils automatiques, des munitions, des grenades, des ceintures explosives, des dispositifs de communication sans fil et des circuits électriques.

La moitié restante des combattants a été abattue par la police dans une opération préventive à Arish, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï.

La police a saisi dix fusils automatiques, quatre mitraillettes et deux engins explosifs, tout en détruisant 26 véhicules et 52 motos sans licence utilisés pour le transport des combattants. En février, l'Égypte a lancé la campagne militaire Sinaï 2018 qui a jusqu'ici tué plus de 380 combattants et 30 soldats. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.