25/01/2019 16:58
À l’approche du Têt, le rouge éclatant des pêchers fleurissant dans les rues attire beaucoup de Hanoïens. Pour de nombreuses familles, les pêchers constituent un ornement indispensable lors du Nouvel An lunaire.
>>Une rue bordée de fleurs de pêcher à l’approche du Têt
>>Les marchés aux fleurs du Têt 2019 à Hô Chi Minh-Ville

Un Hanoïen vient d'acheter une branche de pêcher au marché floral de Quang Ba. Photo: Khanh Hoà/VNA/CVN

Une semaine avant le Têt, les marchés aux fleurs de Hanoï sont en pleine effervescence. Au marché aux fleurs de Quang Ba, dans l'arrondissement de Tây Hô, le plus grand marché de vente en gros de fleurs de Hanoï, beaucoup de personnes viennent choisir des pêchers, mais aussi d’autres plantes d’agrément.

Dô Thuy Tâm Linh, vendeuse au marché aux fleurs de Quang Ba a dit: "Je vends des pêchers depuis un mois et beaucoup de clients en ont achetés. Tout le monde veut une branche de fleurs de pêchers dans sa maison à l’occasion du Nouvel an lunaire."

Lê Dinh Hung, de l’arrondissement de Hà Dông, à Hanoï, vient dans les jardins de pêchers de Nhât Tân pour contempler les fleurs rouges. "J’aime bien les pêchers. Chaque année, au 15e jour du Nouvel an lunaire, je visite le village de Nhât Tân, réputé pour la beauté et la couleur de ces fleurs, pour choisir un joli pied."

Une branche de pêcher en fleurs dans le salon est indispensable pour chaque famille des Vietnamiens lors du Têt traditionnel. Photo: Bùi Phuong/CVN

Tô Lan Phuong, de l’arrondissement de Dông Ngac, à Hanoï a confié: "Je veux que l'ambiance effervescente du Têt arrive tôt dans ma maison. Tout le monde se précipite quelques jours avant la fin de l'année, mais je veux décorer la maison bien plus tôt."

Les fleurs de pêchers fleurissent au printemps. Elles symbolisent la vitalité et le courage. Leur couleur rose symbolise l'amour et la joie partagée par tous en cette période unique de l'année. Pour tout le monde, il suffit d’une petite branche de fleurs de pêchers pour apporter l’ambiance du Têt au sein de la famille.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.