26/10/2018 16:44
Le festival de films japonais se tiendra du 2 novembre au 23 décembre à Hanoï, Huê, Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville.
>>Le film Nham mat thây mùa hè au Festival international du film de Hanoï
>>La diffusion du film Finding Phong au Vietnam
>>La 6e Semaine du film latino-américain s'ouvrira à Hanoï

 

Organisée par le Centre japonais d’échange culturel au Vietnam, le festival présentera 16 œuvres de diverses catégories telles que comédie, animation, horreur, documentaire…

Parmi les films à l’affiche, vous retrouverez Close Knit du réalisateur Ogigami Naoko, Perfect World de Kenji Shibayama, Mixed Doubles de Junichi Ishikawa, Yakiniku Dragon de Wui Shin Chong, Tora san of Goto island de Masaru Oura et bien d’autres encore.

Tous les films seront projetés avec les sous-titres anglais et vietnamiens.

Le festival vise à promouvoir des œuvres cinématographiques typiques du pays du Soleil-Levant et créé un espace d’échange culturel entre ces deux peuples.


Calendrier de projection des films

* À Hanoï, du 30 novembre au 16 décembre au Centre cinématographique national situé au 87, rue Lang Ha, arrondissement de Ba Dinh. Les billets seront mis en vente à partir du 23 novembre.

* À Huê, du 14 au 23 décembre au cinéma BHD Star, rue Hùng Vuong, quartier de Phu Nhuân. Les billets seront mis en vente à partir du 1er décembre.

* À Dà Nang, du 16 au 25 novembre au cinéma Lê Dô, situé au 56 rue Trân Phu, arrondissement de Hai Châu. Les billets seront mis en vente à partir du 10 novembre.

* À Hô Chi Minh-Ville, du 2 au 18 novembre au cinéma CineStar, situé au 135, rue Hai Bà Trung, 1er arrondissement. Les billets y seront mis en vente à partir du 27 octobre.
 

Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.