21/02/2021 16:43
Chaque année, pas moins de 8.000 fêtes sont organisées au Vietnam. Les fêtes ayant trait à l’histoire représentent 4% du total et les fêtes religieuses, 16%. Quant aux fêtes folkloriques, qui donc représentent 80% de la totalité des fêtes, elles ont lieu essentiellement au printemps.
>>Planifiez rapidement un voyage printanier avec Vietjet
>>Le Têt dans l’ancienne Hanoï
>>Oui aux fêtes traditionnelles, non à la foire d'empoigne!

L’ouverture de la fête de la pagode des Parfums (Chùa Huong) en 2020.
Photo : BTT/CVN

Les fêtes printanières qui attirent le plus de monde sont celles de la pagode des Parfums et du mont Dông Da, à Hanoï, celles des temples des rois Hùng, dans la province de Phu Tho, celle du temple des Trân dans la province de Nam Dinh, mais aussi la fête des chants alternés de Lim dans la province de Bac Ninh ou encore la fête du mont Bà Den, dans la province de Tây Ninh.

Quel est leur point commun ? Réponse de Trân Huu Son, vice-président permanent de l’Association des folkloristes vietnamiens. "Les fêtes printanières qui ouvrent l’année sont souvent très attendues. Les gens y vont avec enthousiasme et empathie envers les autres. Il n’y a rien de plus fédérateur que ces fêtes printanières qui confortent les gens dans leur sentiment d’appartenir à une même communauté", explique-t-il. "Dans cette ambiance particulière d’une année qui commence, tout le monde rêve de choses nouvelles et meilleures".

Nguyên Viêt Chuc, directeur de l’Institut d’études culturelles de Thang Long.
Photo : HNM/CVN

Qu’elles soient en l’honneur des divinités légendaires ou des héros de la nation, toutes ces fêtes folkloriques se composent de deux parties : une partie rituelle et une partie festive. Elles constituent l’essence même de l’identité culturelle vietnamienne, affirme Nguyên Viêt Chuc, directeur de l’Institut d’études culturelles de Thang Long.

"La culture folklorique ne se traduit pas seulement par des chants, des musiques et des jeux populaires, elle cristallise l’intelligence de tout un peuple", remarque-t-il.

Si le printemps est la saison du renouveau de la nature, les fêtes printanières sont l’occasion pour les humains de resserrer les liens communautaires, de chérir le passé tout en regardant vers l’avenir.

VOV/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.