09/06/2019 16:03

>>Mobilisation à Paris pour la Journée mondiale de l'océan
>>La gestion des déchets plastiques marins au menu d’un forum régional de l’ASEAN

À l'occasion de la Journée mondiale des océans, le secrétaire général des Nations unies a appelé à mettre fin aux conditions de travail dangereuses et à garantir que les femmes aient un rôle égal dans la gestion des activités liées aux océans. "Pendant trop longtemps, les femmes n'ont pas été en mesure de partager à parts égales les avantages qu'offrent les océans", a déclaré António Guterres, signalant que les effets de la pollution et du changement climatique sur les océans ont un impact disproportionné sur les femmes. Selon le chef de l'ONU, les femmes représentent la moitié de la main-d'œuvre engagée dans la capture et la récolte du poisson sauvage et d'élevage, mais sont beaucoup moins payées que les hommes. Elles sont aussi souvent reléguées à des activités de main-d'œuvre peu qualifiée et non reconnue, comme dans le secteur de la transformation du poisson, et se voient refuser les rôles décisionnels. Il en va de même dans les secteurs connexes tels que le transport maritime, le tourisme côtier et les sciences marines, où la voix des femmes n'est souvent pas entendue. Protéger nos océans, défense vitale contre le changement climatique. Les océans sont aujourd'hui sous une menace sans précédent, a affirmé le secrétaire général, dressant le tableau sombre de leur dégradation.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).