08/06/2021 16:33
>>Israël - Gaza : l'ONU lance une enquête sur les atteintes aux droits humains
>>Le président palestinien appelle à un processus de paix international au Moyen-Orient
>>Le roi de Jordanie met en garde Israël de ne pas poursuivre ses violations à Jérusalem

Les factions palestiniennes ont annoncé lundi 7 juin qu'elles se rendront bientôt dans la capitale égyptienne Le Caire pour un nouveau cycle de dialogue intra-national. Elles ont confirmé dans des communiqués séparés que l'Égypte a envoyé aux dirigeants des factions des invitations officielles à se joindre au dialogue qui vise à résoudre les divisions internes des Palestiniens. Le Fatah, dirigé par le président palestinien Mahmoud Abbas, le Mouvement de résistance islamique (Hamas) et le Jihad islamique palestinien (JIP) font partie des factions qui participeront au dialogue au Caire. "Le dialogue se concentrera sur la fin des divisions internes en formant un gouvernement d'union convenu pour lancer le processus de reconstruction dans la bande de Gaza", a déclaré Sabri Saidam, secrétaire général adjoint du comité central du Fatah. Des sources palestiniennes ont indiqué que les sessions du dialogue intra-national commenceront samedi. Le porte-parole du Hamas à Gaza, Abdulatif al-Qanou'a, a de son côté annoncé dans un communiqué que le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, viendra au dialogue à la tête d'une délégation qui arrivera au Caire dans les prochains jours. "Le dialogue se concentrera également sur la discussion du cessez-le-feu entre l'occupant israélien et les factions palestiniennes", a déclaré aux journalistes Khaled al-Batsh, un haut responsable du JIP, faisant référence au cessez-le-feu négocié par l'Égypte, qui a mis fin aux 11 jours de violents affrontements israélo-palestiniens le mois dernier.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.