29/08/2017 00:09
Selon des statistiques préliminaires du Département général des douanes, de janvier à la mi-août, les entreprises du Vietnam ont exporté près de 975.000 tonnes de café pour 2,22 milliards de dollars correspondant, en variation annuelle, à un recul de 16,4% en volume, mais à une hausse en montant de 7,9%.
>>Les exportations ont le vent en poupe
>>Café : exporter moins mais exporter mieux

Récolte de café. Photo: TN/CVN

En dépit ce recul dû à une baisse de la production, la croissance du chiffre d’affaires résulte d’une augmentation des cours à l’export de 30,4%, lequel a atteint 2.263 dollars la tonne.

L’Allemagne et les États-Unis restent les premiers consommateurs de café vietnamien en représentant 16% et 14,3% des exportations nationales.

L’Association du cacao et du café du Vietnam (Vicofa) a indiqué que les exportations de la récolte 2016-2017 - c’est-à-dire d’octobre 2016 à novembre 2017 - ne devraient atteindre que 1,35 million de tonnes seulement, soit une baisse de l’ordre de 20 à 30% par rapport à la précédente, en raison d’une mauvaise saison.

Toutefois, le Brésil - qui est premier producteur et exportateur mondial - fait à nouveau face à une mauvaise année en raison d’une longue sécheresse dans son principal centre de culture, l’État d’Espirito Santo, après une chute de production de 40% lors de la récolte 2015-2016, entraînant de plus forts besoins d’import pour alimenter son industrie du café instantané. En d’autres termes, les cours mondiaux à l’export d’ici à la fin de l’année devraient continuer de monter, ce qui pourrait assurer un bon chiffre d’affaires au secteur vietnamien du café malgré la mauvaise récolte annoncée.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.