05/03/2020 18:44
Sur les deux premiers mois de 2019, les exportations de riz ont fortement augmenté tant en valeur qu'en quantité, alors que les exportations de nombreux autres produits agricoles ont chuté.
>>Le Vietnam peut détrôner la Thaïlande de son statut de 2e exportateur mondial de riz
>>Les exportations de riz à l’étranger en hausse
>>Dynamiser le riz vietnamien à l’international : la qualité avant tout

Lors des deux premiers mois de l'année, les exportations nationales de riz ont atteint 811.000 tonnes.
Photo : VNA/CVN

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, en février, 400.000 tonnes de riz  ont été exportées pour atteindre 176 millions de dollars, en hausse de 45,6% en volume et de 50,8% en valeur.

D'une manière générale, lors des deux premiers mois de l'année, les exportations nationales de riz ont atteint 811.000 tonnes et 372 millions de dollars (+11,5% en volume et +20,5% en valeur). Le riz est également l'un des deux produits agricoles ayant le chiffre d’affaires à l’exportation élevé

Selon les experts, l'épidémie de COVID-19 est compliquée et se propage rapidement dans le monde, aussi la demande en réserves de riz, en particulier la Chine, va augmenter, ce qui devrait stimuler les exportations nationales. Par rapport à la Thaïlande et l'Inde - deux concurrents du riz vietnamien, le prix à l'exportation du riz vietnamien est plus bas, le pays a donc un avantage concurrentiel certain.

En 2020, les exportations nationales de riz devraient bénéficier de la mise en œuvre d'une série d'accords de libre-échange (ALE), notamment l'ALE Vietnam - UE (EVFTA), qui vient d'être approuvé par le Parlement européen. Être présent sur l'un des marchés les plus exigeants au monde permettra au riz vietnamien  d'accéder ensuite à de nombreux autres marchés. Lorsque l'EVFTA entrera en vigueur, il ouvrira un quota d'environ 40.000 tonnes de riz (sur les 85.000 tonnes de quotas engagées).

En outre, le Département des importations et des exportations (ministère de l'Industrie et du Commerce) a déclaré que, dans le cadre des consultations bilatérales avec la République de Corée sur ses tarifs du riz dans le cadre de l'OMC, le Vietnam a conclu deux accords avec ce pays d'Asie de l'Est concernant l'attribution des contingents tarifaires. Selon lesquels, à partir du 1er janvier 2020, en plus d'allouer 20.000 tonnes à tous les membres de l'OMC, la République de Corée accordera au Vietnam son propre quota de 55.112 tonnes.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.