16/03/2020 14:39
L’épidémie de COVID-19 a conduit de nombreux pays à s'approvisionner en vivres et à augmenter les commandes de riz thaïlandais, a déclaré Chookiat Ophaswongse, président d’honneur de l’Association des exportateurs thaïlandais de riz (TREA).
>>Exportation de riz : Thaïlande risque de perdre sa place
>>La Thaïlande risque de manquer son objectif d'exportation de riz
>>La sécheresse frappe le secteur du riz

La croissance des exportations de riz en ce moment dépend des évolutions de l’épidémie de COVID-19. Photo : Ngoc Quang/VNA/CVN

Le président d’honneur de l’Association des exportateurs thaïlandais de riz (TREA), Chookiat Ophaswongse, a déclaré que les importateurs de riz avaient préféré une livraison de 50% de la commande, comme 50% en mars et le reste en avril. Mais maintenant, ils veulent une livraison complète à 100%. La demande croissante a été une aubaine pour les pays producteurs de riz et a également augmenté le prix du riz sur le marché mondial.  Le prix du riz exporté de Thaïlande est passé de 410 dollars à 450-460 dollars la tonne, a ajouté Chookiat Ophaswongse.

Selon lui, la croissance des exportations de riz en ce moment dépend des évolutions de l’épidémie de COVID-19.  Si la situation est maîtrisée, les commandes de riz diminueront. Concernant aussi les exportations de riz, la Chine, de son côté, suspendra ses exportations pour réserver des stocks pour sa propre sécurité alimentaire. Les exportations de riz thaïlandais cette année atteindraient près de 7,5 millions de tonnes ciblées, a-t-il déclaré.

En 2019, la Thaïlande a expédié 7,58 millions de tonnes de riz pour 131 milliards de bahts (plus de quatre milliards de dollars), soit une réduction annuelle de 32% en volume et de 25% en valeur.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.