20/06/2021 21:30
Il est prévu que les exportations de poivre du pays au cours des derniers mois de 2021 seront plus favorables lorsque les principaux marchés augmenteront leurs importations pour compenser le déficit des mois précédents.
>>La Turquie augmente ses importations de poivre du Vietnam
>>Chute des exportations nationales de poivre vers la Chine
>>Bond des exportations nationales de poivre en Allemagne

Le poivre de Phu Quôc, apprécié pour sa bonne qualité et sa saveur unique, est exporté dans de nombreux pays à travers le monde.
Photo : Linh Thao/CVN

Selon le Département général des douanes du Vietnam, 27.963 tonnes de poivre ont été exportées en mai 2021 (-7,9% en un an), portant le total sur les 5 premiers mois de l'année à 121.338 tonnes, avec un chiffre d'affaires de 379,6 millions d’USD (-17,1% en volume mais +23% en valeur).

En 5 mois, les importations de poivre de l’Amérique en provenance du marché vietnamien ont atteint 27.398 tonnes (+0,4%). En outre, les importations de poivre ont augmenté au Royaume-Uni, en France, en Irlande, en Italie, en Corée du Sud et en Iran, au Japon,…

Les États-Unis sont le plus grand marché d'importation de poivre du Vietnam de janvier à mai, atteignant 24.636 tonnes (-0,4%). Les importations africaines ont diminué de 38,4%, dont -48,4% pour l’Égypte, de 6.035 tonnes à 3.114 tonnes. En Asie, les importations ont diminué de 25,1%. En Chine, deuxième marché d'importation du Vietnam, la baisse est de 29,4%, soit 23.657 tonnes contre 33.508 tonnes à la même période de l'année dernière. Certains autres marchés ont également connu une baisse, comme l'Inde, les Philippines, la Thaïlande, l'Arabie saoudite et le Bangladesh.

Le prix de vente élevé

En mai 2021, le prix à l'exportation du poivre vietnamien s'élevait à 3.429 USD/tonne (+70%), une augmentation pour le 7e  mois consécutif. Il s'agit également du prix le plus élevé depuis décembre 2018. En moyenne, au cours des 5 premiers mois de 2021, le prix a augmenté de 48,3%, atteignant 3.128 USD/tonne. Grâce à cette forte augmentation, bien que les activités d'exportation aient diminué de 17% en raison de l'impact de la pandémie de COVID-19, le chiffre d'affaires a tout de même enregistré une augmentation, de 23%.

La filière vietnamienne du poivre a subi un changement dans la structure des catégories d'exportation, réduisant la quantité mais augmentant la qualité. Les exportations de poivre noir moulu et de poivre blanc moulu ont fortement augmenté (+ 14,5% et +69,3% respectivement), tandis que celles de poivre noir et blanc brut ont diminué (-23,6% et -26,1%).

Selon le Département d’import-export (ministère de l'Industrie et du Commerce), la Chine pousse à acheter du poivre, entraînant une reprise des prix depuis fin mai 2021. Actuellement, de nombreux exportateurs ont reçu des commandes, dans un contexte de raréfaction de l'offre car la récolte de poivre est terminée. Les frais de livraison continuent d'augmenter, de sorte que les entreprises limitent leurs achats.

Selon l'Organisation internationale du poivre (IPC), la récolte du Vietnam en 2021 a atteint 180.000 tonnes, soit une baisse de 40 000 tonnes par rapport aux prévisions précédentes et de 25% par rapport à 2020.

Selon les prévisions,  les exportations de poivre du Vietnam dans les temps à venir seront favorables en termes de prix lorsque les marchés des États-Unis, de l'UE et de l'Inde assoupliront la distanciation sociale et que la Chine augmentera ses importations pour compenser le déficit des mois précédents. La quantité restante de poivre dans la population n'est pas grande car elle a été vendue auparavant.

Le prix mondial du poivre devrait augmenter dans un proche avenir, mais l'augmentation ne sera pas importante. La raison pour laquelle les prix du poivre ont continué d'augmenter est due à une forte diminution de l'offre au Vietnam, 1er  producteur mondial, par rapport à l'année précédente.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.