05/07/2021 23:16
Les exportations de fruits et légumes du Vietnam ont dépassé 2,06 milliards d’USD au premier semestre de cette année, en hausse de 17,4% en glissement annuel, a déclaré l’Association des fruits et légumes du Vietnam (VinaFruit).
>>Tiên Giang encourage les investissements dans la transformation des fruits et légumes
>>Les fruits vietnamiens de plus en plus appréciés à l’étranger

Le pitaya, un fruit d'exportation phare du Vietnam.
Photo : Hoàng Nhi/VNA/CVN

Rien qu’en juin, le chiffre d’affaires à l’exportation s’est élevé à 356 millions d’USD, soit une progression de 38% en glissement annuel, selon l’association.

Entre-temps, le pays a importé pour 686 millions d’USD de fruits et légumes, soit une baisse de 16,6% par rapport à la même période de l’an dernier, résultant en un excédent commercial de 1,3 milliard d’USD.

La Chine, les États-Unis, le Japon et la République de Corée sont restés les plus gros acheteurs de fruits et légumes du Vietnam, avec la plus forte augmentation enregistrée sur le marché américain (132%).

Depuis début juin, les organes compétents vietnamiens et chinois ont conclu un accord sur la quarantaine végétale afin de simplifier les procédures douanières pour les exportations de fruits frais.

Le fruit du dragon, la pastèque et le litchi ont affiché une croissance impressionnante des volumes d’exportation au cours du premier semestre, respectivement de 138%, 132% et 44%.

Outre ces trois variétés de fruits, six autres ont été autorisées à être expédiées vers la Chine via le canal officiel, à savoir la mangue, le longane, la banane, le jacquier, le ramboutan et le mangoustan.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.