10/08/2020 23:43
Depuis le début de l’année, les exportations nationales de fruits et légumes ont atteint près de 2 milliards de dollars, soit un recul de 12,3% en variation annuelle, a annoncé lundi 10 août à Hanoï le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.
>>L'Afrique - un marché potentiel pour le riz vietnamien
>>Les exportations de bois et produits dérivés en hausse de 6% en sept mois
>>Hausse des exportations de manioc tant en volume qu’en valeur

Le Vietnam, qui compte 1,8 million d’hectares de plantations de fruits et légumes, les exporte vers 60 pays et territoires. Photo : VNA/CVN

À l’exception de la Chine et de Singapour avec une baisse respective des valeurs d’exportation de 29% et de 1%, la plupart de marchés ont connu une augmentation, notamment la Thaïlande (+234%), la République de Corée (+25,5%), les États-Unis (+10%), le Japon (+13%), selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural..

Les ventes de fruits et légumes ont baissé, en raison de la chute des exportations de fruits du dragon, de bananes, de durians et de pastèques.

Le Vietnam, qui compte 1,8 million d’hectares de plantations de fruits et légumes, les exporte vers 60 pays et territoires.

En sept mois, les importations de fruits et légumes du pays se sont chiffrées à 708 millions de dollars, soit un recul de 37,7% par rapport à la même période de l’année dernière. Les trois principaux fournisseurs étaient les États-Unis, la Chine et l’Australie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.