21/08/2018 14:42
Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, au cours des sept premiers mois de l’année, le Vietnam a exporté 3,41 millions de tonnes d’acier pour 2,53 milliards de dollars, soit une hausse de 40,4% en volume et de 56,3% en montant en un an.

>>Les exportations nationales de ciment et d’acier se portent bien
>>Les exportations d’acier vers le Royaume-Uni augmentent de 13 fois en six mois

Dans une aciérie basée à Hung Yên (Nord) du groupe industriel d'acier Hòa Phat. Photo: Huy Hùng/VNA/CVN


Le Cambodge était le plus grand importateur en représentant 37% des exportations vietnamiennes, suivi par la Malaisie (20,2%), l’Indonésie (19,2%) et les États-Unis (15,6%).

Cependant, plusieurs plaintes et enquêtes anti-dumping ont été lancées dans des pays importateurs, dont la Thaïlande, l’UE, le Canada, la Malaisie, les
États-Unis, l’Union économique eurasiatique et l’Inde. Selon l’Association d’acier du Vietnam (VSA), ce phénomène est dû à l’émergence du protectionnisme.

Par ailleurs, l’acier est un matériau stratégique nécessaire à l’industrie et à la construction. C’est pourquoi de nombreux pays appliquent des mesures protectionnistes pour défendre leur filière de production d’acier.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyager lors du Têt, un plaisir de jeunes Lors du Têt, on peut facilement voir sur Facebook des statuts plein d’enthousiasme comme "Se réveiller dans un lieu lointain", "Accueillir le Têt en terre étrangère" ou "Fêter pour la première fois le Têt à la frontière"… L’habitude de célébrer le Têt Nguyên Dan auprès de la famille a laissé la place aux pérégrinations permettant de découvrir de nouveaux endroits.