21/08/2018 14:42
Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, au cours des sept premiers mois de l’année, le Vietnam a exporté 3,41 millions de tonnes d’acier pour 2,53 milliards de dollars, soit une hausse de 40,4% en volume et de 56,3% en montant en un an.

>>Les exportations nationales de ciment et d’acier se portent bien
>>Les exportations d’acier vers le Royaume-Uni augmentent de 13 fois en six mois

Dans une aciérie basée à Hung Yên (Nord) du groupe industriel d'acier Hòa Phat. Photo: Huy Hùng/VNA/CVN


Le Cambodge était le plus grand importateur en représentant 37% des exportations vietnamiennes, suivi par la Malaisie (20,2%), l’Indonésie (19,2%) et les États-Unis (15,6%).

Cependant, plusieurs plaintes et enquêtes anti-dumping ont été lancées dans des pays importateurs, dont la Thaïlande, l’UE, le Canada, la Malaisie, les
États-Unis, l’Union économique eurasiatique et l’Inde. Selon l’Association d’acier du Vietnam (VSA), ce phénomène est dû à l’émergence du protectionnisme.

Par ailleurs, l’acier est un matériau stratégique nécessaire à l’industrie et à la construction. C’est pourquoi de nombreux pays appliquent des mesures protectionnistes pour défendre leur filière de production d’acier.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.