27/07/2018 21:24
Bien que les États-Unis soient un marché prometteur pour les exportateurs, ils établissent également des règles d’importation très strictes. Pour cette raison, les entreprises vietnamiennes sont invitées à améliorer leur capacité et à coopérer avec d’autres pour développer des chaînes d’approvisionnement pour pénétrer ce marché.
>>L'économie et le commerce sont au cœur des relations Vietnam - États-Unis
>>Les États-Unis attachent de l’importance aux relations d’amitié avec le Vietnam

Colloque sur la promotion des exportations vers les États-Unis, le 27 juillet.
Photo: VNA/CVN

Au premier semestre de 2018, les États-Unis sont restés au top des marchés d’exportation du Vietnam avec 21,6 milliards de dollars à la mi-juillet, représentant 19% du total de ses recettes d’exportation.

Selon les statistiques du ministère de l’Industrie et du Commerce, la plupart des produits de la mer, des textiles et des vêtements, des chaussures, du bois et des produits dérivés, des ordinateurs, de l’électronique et des pièces détachées et des produits agricoles sont expédiés aux États-Unis.

Entre-temps, les importations en provenance des États-Unis comprennent les ordinateurs, les composants électriques, le coton, les aliments pour animaux, le soja et les machines et équipements.

Cependant, les États-Unis sont devenus très difficiles avec les importateurs avec une série de tactiques commerciales telles que les droits antidumping et les droits compensateurs qui demandent aux entreprises de se développer davantage pour prendre pied sur ce marché, a déclaré Trân Quôc Manh, président de la Société de développement du commerce et de la production de Sai Gon (Sadaco).

Dào Trân Nhân, ancien conseiller ministre du Service commercial du Vietnam aux États-Unis a indiqué lors d’un colloque, le 27 juillet à Hanoï, que le marché américain est très potentiel mais extrêmement exigeant.

S'adapter aux règles américaines

Selon Trân Quôc Manh, les meubles en bois expédiés aux États-Unis sont l’une des cinq principales sources de recettes en devises. Les commandes américaines étant importantes, les entreprises désireuses doivent étendre leur taille et utiliser des chaînes de production automatisées pour satisfaire les exigences en termes de quantité et de qualité.

D’autres experts prévoient que les règles plus strictes des États-Unis sur l’importation de produits de la mer et de produits agricoles vont augmenter les coûts et réduire l’avantage concurrentiel des exportateurs vietnamiens. À long terme, les entreprises doivent elles-mêmes s’adapter à ces règles et suivre strictement les règles de sécurité alimentaire.

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce a averti que de nouveaux changements dans la politique commerciale des États-Unis sont susceptibles d’avoir des répercussions majeures sur les exportations de nombreux articles clés.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce encourage les entreprises nationales à construire des chaînes d’approvisionnement afin d’augmenter la valeur des marchandises à exporter vers les États-Unis, a-t-il indiqué, ajoutant que le ministère est prêt à assister les entreprises dans ce domaine.

Selon James Fatheree, chef de la Chambre de commerce américain en Asie, les entreprises américaines se tournent davantage vers le marché vietnamien car elles présentent de nombreux avantages en termes de démographie, de croissance économique élevée et de progrès dans la réforme économique.

Elles ont notamment apprécié le développement des ressources humaines du Vietnam ainsi que l’amélioration de son climat des affaires impulsé par les réformes des institutions politiques et des services de l’administration publique.

Les experts ont proposé que le gouvernement aide à réduire les obstacles pour les entreprises nationales en réduisant les frais administratifs et en organisant des événements commerciaux pour elles.

Dans le même temps, le gouvernement devrait tenir régulièrement à jour les changements dans la politique commerciale des États-Unis afin de proposer des mesures appropriées pour soutenir leurs entreprises en termes de production et de stratégie commerciale.

Il est également indispensable d’intensifier la mise en place d’un système juridique plus juste et plus transparent, non seulement pour attirer davantage d’investissements étrangers, mais aussi pour faciliter le développement des entreprises domestiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).