01/07/2022 14:28
Des plans et des feuilles de route ont été proposés pour renforcer les capacités nationales d’observation de la Terre à l’aide de petits satellites, lors d’un séminaire organisé jeudi 30 juin à Hanoï par le Centre spatial national de l’Académie des sciences et technologies du Vietnam.
>>Vietnam et Inde coopèrent dans les technologies de télédétection
>>Convention Vietnam - Japon sur le partage des données satellitaires

Des ingénieurs du Centre spatial national du Vietnam conçoivent des satellites.
Photo: VNSC/CVN

Le Professeur Pham Anh Tuân, directeur du Centre spatial national du Vietnam, a déclaré que le gouvernement a annoncé en février 2021 une stratégie pour le développement et l’application de la science et de la technologie aérospatiales d’ici 2030.

Cette stratégie vise à utiliser des réalisations dans ces domaines pour résoudre les problèmes de défense et de sécurité, renforcer la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, surveiller les catastrophes naturelles et minimiser leurs impacts, et fournir des services connexes aux populations.

Des études menées conjointement par le Centre spatial national du Vietnam, le ministère japonais de l’économie, du commerce et de l’industrie et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont montré que le développement de petits satellites serait conforme au Vietnam dans un avenir proche, a-t-il noté.

Selon des experts japonais, le Vietnam a une position avantageuse pour étendre l’utilisation des nouvelles technologies satellitaires dans l’ASEAN et en Asie-Pacifique. La combinaison de l’infrastructure terrestre et des satellites du Vietnam et des technologies et services du Japon est essentielle pour ouvrir davantage d’opportunités d’utilisation des données satellitaires pour les deux parties, ont-ils déclaré.

Des programmes de renforcement des capacités à plusieurs niveaux, qui impliquent la participation du secteur privé dans l’aérospatiale, peuvent aider le Vietnam à faire de grands pas dans l’automatisation et élargir l’application des données satellitaires, ont-ils estimé.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï