25/02/2019 23:57
Les experts indonésiens ont hautement apprécié le rôle joué par le Vietnam dans l'organisation du prochain sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qui se tiendra les 27 et 28 février à Hanoï.
>>Banquet national en l’honneur du secrétaire général du PCV et président de la République, Nguyên Phu Trong
>>Sommet États-Unis - RPDC 2019: occasion d'affirmer la position et l'influence du Vietnam
>>L’organisation du Sommet États-Unis - RPDC est un succès pour le Vietnam

Dans une récente interview accordée aux correspondants de l'Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Jakarta, Beni Sukadis, coordinateur de l'Institut indonésien des études stratégiques et de la défense (LESPERSSI), a estimé que ce sommet constituait une étape importante pour les deux pays dans la recherche de solutions à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, apportant ainsi la paix et la stabilité dans la région.

Hanoï est prête à accueillir le 2e Sommet États-Unis - RPDC. Photo: VNA/CNV

Le choix de Hanoï comme lieu du 2e Sommet entre le président du Parti des travailleurs de Corée et de la Commission des affaires d'État de la RPDC, Kim Jong-un, et le président américain Donald Trump est une grande opportunité pour le Vietnam, affirmant son rôle comme sa position grandissante, a-t-il dit. Le Vietnam occupe actuellement une place importante pour les États-Unis dans la région, a-t-il déclaré, ajoutant que la coopération économique bilatérale se développait rapidement. Entre-temps, le Vietnam entretient également des relations traditionnelles avec la RPDC. En particulier, le Vietnam joue un rôle neutre, entretenant de bonnes relations avec la RPDC et les États-Unis.

Selon M. Beni, l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) a toujours démontré son rôle central pour relever les défis régionaux et contribuer au développement de meilleures relations entre la RPDC et les États-Unis. Le Vietnam contribue au travail commun de l’association, a-t-il souligné, ajoutant qu'en tant que président de l'ASEAN en 2020, le Vietnam jouerait un rôle important dans le règlement des questions régionales, y compris la question nucléaire sur la péninsule coréenne.

De son côté, Dinna Wisnu, maître de conférences et docteur en relations internationales et en économie politique à l’Université Bina Nusantara et à l’Université d’Indonésie, a déclaré que le choix de la capitale vietnamienne, Hanoï, comme lieu du sommet, était convenable et favorable pour la RPDC et les États-Unis.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.