13/10/2017 23:45
Le 12 octobre, l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville a organisé la cérémonie de rentrée scolaire pour l’année 2017-2018.

 >>Espace de travail haut de gamme pour les start-up vietnamiennes
 

Le secrétaire du Comité municipal du Parti, Nguyên Thiên Nhân, lors de la cérémonie de rentrée scolaire de l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville, le 12 octobre.


La cérémonie de rentrée universitaire pour l’année 2017-2018 a été honorée de la présence du secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, et des dirigeants des Services de l’éducation des provinces, des établissements universitaires, ainsi que de nouveaux étudiants.

En 2016, l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville s’est classée au 147e rang sur les 200 meilleures universités d’Asie, c'est une position très encourageante. Parce que, sans doute, ce n’est pas simple à réaliser et le Vietnam n’a que deux universités dans le top 150 d’Asie”, a-t-il souligné.

Pour continuer de faire progresser l’établissement, Nguyên Thiên Nhân a demandé à l’Univesité nationale de Hô Chi Minh-Ville de collaborer étroitement et régulièrement avec ses membres dans l’évaluation et l’attestation de la qualité de l’enseignement. En outre, elle devrait aussi mettre en place une “évaluation des enseignants par des étudiants”. Cela permettra d'améliorer la qualité de la formation.

Quant au transfert de technologies, Nguyên Thiên Nhân a déclaré : «Dans la dernière année scolaire, la valeur totale de ces transferts avait atteint 255 milliards de dôngs. Ce chiffre est très impressionnant. Mais, on doit  cibler  400 milliards de dôngs au cours des trois prochaines années».

 

À cette occasion, les lauréats des concours d’entrée aux écoles de l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville ont été récompensés.


Développer des “startups”

À cette occasion, le secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville a également partagé ses réflexions avec les étudiants sur le thème «Étudiant et startup». Il a souligné que la start-up jouait un rôle important dans le développement de la ville et les opportunités pour les jeunes diplômés sont nombreuses. Alors, les universités devraient créer des écosystèmes de start-up aux étudiants, former les étudiants ayant le savoir-faire dans les secteurs de start-up.

Connaissant bien le manque d’expériences, de capitaux et d’infrastructures, M. Nhân a suggéré : “Actuellement, la ville a quatre programmes de start-up qui sont mis en œuvre par l’Union municipale de la jeunesse communiste, le Service municipal des sciences et des technologies, le Parc de hautes technologies, l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville et le Parc de logiciel Quang Trung”.

Selon M. Nhân, les étudiants startupers doivent cibler ces domaines : fabrication de machines industrielles et agricoles, de robots, élaboration des logiciels concertant l’intelligence artificielle... Il a proposé à l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville l’élaboration de projets de start-up communs à plusieurs universités. En outre, cet établissement devrait collaborer avec les Services municipaux concernés pour déterminer trois arrondissements de l’est de la ville qui deviendraient alors des lieux de création et de technologie.

Fondée en 1995, l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville dispose de sept écoles ainsi que de 30 unités subordonnées, avec plus de 5.400 fonctionnaires et enseignants, dont plus de 300 professeurs et professeurs agrégés aini que près de 200 docteurs.

 

Texte et photos : Quang Châu/CVN





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.