15/02/2020 14:22
Les personnes malades aux États-Unis avec des symptômes de grippe mais ayant un dépistage négatif pour la grippe seront testées pour le Covid-19 apparu en Chine, ont annoncé vendredi 14 février les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains.
Le quartier de Chinatown à Los Angeles, le 13 février. Photo : AFP/VNA/CVN

"Les CDC ont commencé à travailler avec cinq laboratoires de santé publique aux États-Unis afin d'exploiter leur réseau de surveillance de la grippe, pour que nous puissions tester les gens ayant des symptômes similaires à la grippe et détecter le Covid-19", a expliqué Nancy Messonnier, directrice de maladies respiratoires aux CDC.

Ces laboratoires se trouvent à Los Angeles, San Francisco, Seattle, Chicago et New York. "Ce n'est que le début, nous aurons plus de sites dans les prochaines semaines afin de créer une surveillance nationale", a dit Mme Messonnier. Ils testeront pour le nouveau coronavirus les spécimens ayant testé négatif pour la grippe.

Cette haute responsable sanitaire a dit que la grippe saisonnière connaissait actuellement un pic aux États-Unis. En décembre, la grippe de type B dominait, mais la grippe A (H1N1) a récemment connu "une forte augmentation", a-t-elle dit. "À ce stade pendant cette saison, nous estimons qu'il y a eu 26 millions de malades de la grippe, 250.000 hospitalisations et 14.000 décès dus à la grippe, dont des enfants", a ajouté la responsable.

Quatorze enfants sont morts la semaine dernière en raison de virus de la grippe, et 92 pour la saison 2019-2020, selon le site des CDC.

Concernant le Covid-19, les États-Unis en sont à 15 cas confirmés. Plus de 600 personnes venant de Chine restaient en quarantaine vendredi 14 février, la quasi-totalité ayant été rapatriées par le gouvernement américain.

Nancy Messonnier a expliqué qu'un test négatif pour le virus n'était pas forcément indicateur que la personne n'était pas infectée, car le virus peut mettre plusieurs jours à devenir détectable.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.