01/07/2020 19:36
Le représentant spécial des États-Unis pour l'Iran, Brian Hook, a appelé mardi 30 juin la communauté internationale à proroger l'embargo onusien sur les ventes d'armes à l'Iran.
>>L'accord nucléaire mourra en cas de renouvellement de l'embargo sur les armes de l'ONU
>>Iran: Rohani présente un budget adapté aux "cruelles" sanctions américaines

Le Conseil de sécurité des Nations unies va entamer l'examen d'une proposition américaine visant à prolonger sans limitation de durée l'embargo sur les ventes d'armes à l'Iran.
Photo : Reuters/VNA/CVN

"Dans quatre mois, l'Iran sera en mesure d'importer librement des avions de chasse, des hélicoptères d'attaque, des sous-marins, des systèmes d'artillerie de gros calibre et des missiles de différente portée", a dit le représentant spécial des États-Unis pour l'Iran, Brian Hook, au côté du Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou qui le recevait à Jérusalem.

M. Hook a ajouté que l'Iran pourrait alors réacheminer ces armes et ces technologies vers ses alliés, notamment le Hezbollah, les islamistes palestiniens armés, le Hamas, les milices chiites en Irak et en Syrie, les réseaux militants à Bahreïn et les Houthis au Yémen.

"La dernière chose dont cette région a besoin, c'est davantage d'armes iraniennes", a dit l'émissaire américain, exhortant le Conseil de sécurité de l'ONU à proroger l'embargo. Brian Hook a indiqué que l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn, où il s'est rendu avant d'arriver en Israël, s'inquiétaient également de l'expiration de cet embargo. Il a ajouté que les États-Unis et Israël œuvraient de concert pour "garantir d'une manière ou d'une autre que l'embargo sur les armes n'expirera pas". M. Nétanyahou a appelé à davantage de sanctions contre l'Iran. "Je pense qu'il est temps d'appliquer des sanctions 'snapback'", a-t-il déclaré, en référence au mécanisme de sanctions prévu par l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien. "Je ne pense pas que nous puissions nous permettre d'attendre. Nous ne pouvons pas attendre que l'Iran commence à atteindre son objectif d'acquisition de l'arme nucléaire, car il sera alors trop tard pour des sanctions", a-t-il conclu. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.