17/04/2021 20:29
Le Trésor américain a retiré le Vietnam et la Suisse de la liste des pays qualifiés de manipulateurs de devises, annulant une décision de l'administration dirigée par l’ancien président Donald Trump en décembre dernier.
>>Moody's annonce le maintien de la note de crédit nationale du Vietnam
>>Des recommandations sur les risques lors de l’investissement sur le Forex

Vietnam, Suisse et Taïwan ne seront pas immédiatement confrontés aux sanctions américaines. Photo : VNA/CVN


Le Trésor américain a déclaré dans son rapport semestriel sur les politiques de change et macro-économiques des grands partenaires commerciaux des États-Unis au Congrès le 16 avril qu'aucun pays ne répond actuellement aux critères américains en tant que manipulateur.

Il a déclaré que le Vietnam, la Suisse et Taïwan (Chine) feraient l'objet d'une surveillance renforcée, ce qui signifie que ces pays et territoires ne seront pas immédiatement confrontés aux sanctions américaines.

Dans le rapport, le premier de l'administration Joe Biden, la Chine n'est pas désignée comme un manipulateur de devises. L'administration de Donald Trump a mis la Chine sur la liste en 2019 lors d'une impasse commerciale entre les deux plus grandes économies du monde.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.