16/08/2017 14:51
Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a déclaré mardi 15 août que les États-Unis restaient ouverts à un dialogue avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC).
>>Kim Jong-Un met sur pause le projet de tirs vers Guam
>>Donald Trump monte au créneau pour défendre Guam face à la RPDC
>>RPDC : Xi Jinping exhorte Trump à éviter d'exacerber les tensions

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson s'exprime lors d'une conférence de presse, le 15 août à Washington.
Photo : EPA/VNA/CVN

"Nous continuons à être intéressés par des moyens de parvenir à un dialogue, mais ça dépendra de lui", a déclaré le secrétaire d'État américain Rex Tillerson lors d'une conférence de presse, faisant allusion à Kim Jong-un, dirigeant suprême de RPDC.

Ces derniers jours, les tensions sont restées élevées dans la péninsule de Corée entre les États-Unis et la RPDC.

Celle-ci a notamment annoncé que ses plans pour attaquer l'île de Guam avec des missiles à moyenne portée seraient prêts d'ici la mi-août, et que leur application dépendrait de la décision du leader suprême Kim Jong-un.

Cette annonce a été faite en réponse aux avertissements inhabituellement fermes du président américain Donald Trump, qui a déclaré la semaine dernière que la RPDC "ferait mieux de ne plus menacer les États-Unis", qui pourraient riposter "par le feu et la furie, dans des proportions que le monde n'a jamais connues".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Les touristes japonais succombent aux charmes de Dà Nang Dà Nang déploie des décors magnifiques entre plages de sable blanc, paysages montagneux, pagodes et grottes pittoresques. Étant l’un des quatre grands pôles touristiques du Vietnam, aux côtés de Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Huê, la plus grande ville du Centre est une destination prisée des touristes japonais.