26/09/2019 21:32


Les autorités américaines ont restitué mercredi 25 septembre à l'Égypte un sarcophage acheté par le Metropolitan Museum en 2017 mais qui s'est révélé avoir été volé en 2011, année du soulèvement contre le président Hosni Moubarak. Ce cercueil de près de 1,80 m, doré à l'or fin, avait été fabriqué pour Nedjemankh, prêtre du dieu à tête de bélier Heryshef. Il était la pièce centrale d'une exposition du Met portant son nom, qui a dû être interrompue prématurément en février dernier, l'objet ayant été remis par le musée aux services du procureur de Manhattan, Cyrus Vance. Une enquête menée conjointement par les autorités américaines, égyptiennes, allemandes et françaises a en effet établi que le sarcophage avait été volé en Égypte en 2011. Lors d'une conférence de presse, en présence du ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukry, le procureur a indiqué mercredi 25 septembre que l'enquête avait révélé "des incohérences flagrantes liées à la vente"
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.