26/09/2019 21:32


Les autorités américaines ont restitué mercredi 25 septembre à l'Égypte un sarcophage acheté par le Metropolitan Museum en 2017 mais qui s'est révélé avoir été volé en 2011, année du soulèvement contre le président Hosni Moubarak. Ce cercueil de près de 1,80 m, doré à l'or fin, avait été fabriqué pour Nedjemankh, prêtre du dieu à tête de bélier Heryshef. Il était la pièce centrale d'une exposition du Met portant son nom, qui a dû être interrompue prématurément en février dernier, l'objet ayant été remis par le musée aux services du procureur de Manhattan, Cyrus Vance. Une enquête menée conjointement par les autorités américaines, égyptiennes, allemandes et françaises a en effet établi que le sarcophage avait été volé en Égypte en 2011. Lors d'une conférence de presse, en présence du ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukry, le procureur a indiqué mercredi 25 septembre que l'enquête avait révélé "des incohérences flagrantes liées à la vente"
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Randonnée dans les sources thermales au Vietnam Les sources d’eau thermale minérale naturelle procurent de véritables moments de détente, et permettent souvent de découvrir des paysages qui sortent des sentiers battus. Voici les sites parmi les plus connus au Vietnam.