06/04/2020 23:32
Les États-Unis se sont déclarés le 6 avril "gravement préoccupés" par le naufrage par la Chine d’un bateau de pêche vietnamien en Mer Orientale.
>>Le Vietnam demande à la Chine d’indemniser ses pêcheurs
>>Le Vietnam demande à la Chine de respecter la souveraineté vietnamienne

La porte-parole ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.
Photo : VNA/CVN


Dans sa déclaration, le Département d’État américain a déclaré que cet incident était le dernier d’une longue série d’actions de la Chine en Mer Orientale au milieu de la pandémie du nouveau coronavirus.

Il a exhorté la Chine à se concentrer plutôt sur le soutien aux efforts internationaux pour lutter contre la pandémie mondiale.

Le bateau vietnamien, immatriculé QNg 90617 TS, avec huit pêcheurs à bord, pêchait près de l’île de Phu Lâm le 2 avril lorsqu’un navire des garde-côtes chinois l’a heurté et coulé. Selon les informations des autorités vietnamiennes, le 3 avril 2020, huit pêcheurs vietnamiens à bord du QNg 90617 TS ont été sauvés.

Concernant cette affaire, le Vietnam a déposé une plainte officielle auprès de la Chine après le naufrage d’un bateau de pêche vietnamien près d’île de Phu Lâm, de l’archipel de Hoàng Sa (Paracels).

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a déclaré le 3 avril qu’un représentant du ministère des Affaires étrangères a eu un entretien avec un représentant de l’ambassade de Chine à Hanoi et a présenté la note diplomatique de protestation.

Le Vietnam a demandé à la partie chinoise d’enquêter, de clarifier et de traiter strictement les fonctionnaires et le navire chinois susmentionnés, de ne pas laisser se produire des actions similaires et en même temps de dédommager les pêcheurs vietnamiens des pertes qu’ils ont subies.

Le Vietnam dispose de preuves historiques et fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratly) conformément au droit international, a-t-elle déclaré.

Un tel acte du navire des garde-côtes chinois viole la souveraineté du Vietnam sur l’archipel de Hoàng Sa, causant des dommages, menaçant la sécurité de la vie et les intérêts légitimes des pêcheurs vietnamiens.

Cela était également contraire à la perception commune des hauts dirigeants des deux pays sur le traitement humain des pêcheurs et à l’accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions liées à la mer Vietnam - Chine, et à l’esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ce qui complique la situation et n’est pas propice aux relations bilatérales ainsi qu’au maintien de la paix, de la stabilité et de la coopération en Mer Orientale. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).