01/11/2018 08:36
Le président américain Donald Trump a déclaré mercredi 31 octobre que jusqu'à 15.000 soldats pourraient être envoyés sur la frontière méridionale des États-Unis avec le Mexique, afin d'aider à faire barrage à la caravane de migrants venus d'Amérique centrale.
>>Une seconde caravane de migrants progresse dans le Sud du Mexique
>>Mexique: la caravane fait une pause, des heurts à la frontière

Soldats de la force de défense américaine à Phoenix.
Photo: AFP/VNA/CVN

S'adressant à la presse à la Maison Blanche, M. Trump a indiqué que le nombre de soldats devant être déployés à la frontière "allait monter à environ 10 à 15.000 hommes".

Ces propos font suite à une annonce du Pentagone au début de la semaine, selon laquelle 5.200 soldats seraient déployés le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique pour soutenir les forces de l'ordre et les aider à repousser ce que M. Trump a décrit comme une "invasion" de migrants venus d'Amérique centrale.

À l'heure actuelle, 2.100 membres de la Garde nationale aident déjà à surveiller la frontière. "Nous serons prêts. Ils n'entreront pas dans notre pays", a indiqué M. Trump.

Le président américain redouble d'efforts pour durcir sa position sur l'immigration, une question qu'il tente de placer au cœur des débats liés aux prochaines élections de mi-mandat.

Celles-ci pourraient bien voir les démocrates reprendre le contrôle au moins partiel du Congrès, actuellement tenu par les Républicains. La caravane de migrants en question se trouve encore à près de 1.600 km de la frontière américaine. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.