01/11/2018 08:36
Le président américain Donald Trump a déclaré mercredi 31 octobre que jusqu'à 15.000 soldats pourraient être envoyés sur la frontière méridionale des États-Unis avec le Mexique, afin d'aider à faire barrage à la caravane de migrants venus d'Amérique centrale.
>>Une seconde caravane de migrants progresse dans le Sud du Mexique
>>Mexique: la caravane fait une pause, des heurts à la frontière

Soldats de la force de défense américaine à Phoenix.
Photo: AFP/VNA/CVN

S'adressant à la presse à la Maison Blanche, M. Trump a indiqué que le nombre de soldats devant être déployés à la frontière "allait monter à environ 10 à 15.000 hommes".

Ces propos font suite à une annonce du Pentagone au début de la semaine, selon laquelle 5.200 soldats seraient déployés le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique pour soutenir les forces de l'ordre et les aider à repousser ce que M. Trump a décrit comme une "invasion" de migrants venus d'Amérique centrale.

À l'heure actuelle, 2.100 membres de la Garde nationale aident déjà à surveiller la frontière. "Nous serons prêts. Ils n'entreront pas dans notre pays", a indiqué M. Trump.

Le président américain redouble d'efforts pour durcir sa position sur l'immigration, une question qu'il tente de placer au cœur des débats liés aux prochaines élections de mi-mandat.

Celles-ci pourraient bien voir les démocrates reprendre le contrôle au moins partiel du Congrès, actuellement tenu par les Républicains. La caravane de migrants en question se trouve encore à près de 1.600 km de la frontière américaine. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.