28/06/2018 19:15
>>Huit femmes sur dix victimes de harcèlement sexuel dans l'espace public
>>Pour l'égalité des sexes, la société civile est en première ligne

Les États-Unis sont pour la première fois classés parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes, selon une enquête menée auprès d'experts internationaux publiée mardi 26 juin. La fondation Thomson Reuters a demandé à 548 experts des questions de genre quels étaient selon eux pays sont les plus dangereux pour les femmes. Les critères utilisés étaient la santé, les discriminations, les traditions culturelles, les violences sexuelles, les violences non-sexuelles et le trafic d'êtres humains. Les États-Unis sont le troisième pays le plus dangereux en matière de violences sexuelles et le sixième en ce qui concerne les violences non-sexuelles, notamment la violence domestique et les sévices physiques et psychologiques. Globalement, ils sont le dixième pays le plus dangereux pour les femmes. Le sondage a été effectué après l'explosion de la campagne MeToo contre le harcèlement sexuel aux États-Unis en octobre dernier, à la suite des accusations d'agression sexuelle portées par plus de 70 femmes contre le producteur d'Hollywood Harvey Weinstein. Les États-Unis sont le seul pays occidental figurant dans les dix premiers pays. Les autres sont l'Inde, l'Afghanistan, la Syrie, la Somalie, l'Arabie saoudite, le Pakistan, la République démocratique du Congo, le Yémen et le Nigeria.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

La baie de Ha Long vue du mont Bài Tho Pour découvrir la baie de Ha Long, la plupart des voyageurs choisissent le kayak ou les bateaux de croisière car peu savent qu’il est possible de prendre de la hauteur et de l’observer du haut du mont Bài Tho.