08/07/2019 17:36
Le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo a averti dimanche 7 juillet que la décision de l'Iran d'élever la pureté de son uranium enrichi entraînerait "davantage d'isolement et de sanctions".

>>Nucléaire: l'Iran va commencer à enrichir l'uranium à un niveau prohibé
>>L'Iran décrit comme "illégale" la saisie d'un de ses pétroliers par le Royaume-Uni
>>L'Iran déterminé à enrichir l'uranium à un niveau prohibé
 

Photo d'archives du réacteur à eau lourde d'Arak en Iran, le 26 août 2006.
Photo: AFP/VNA/CVN


Un peu plus tôt dans la journée, l'Iran a annoncé qu'il élevait la pureté de son uranium faiblement enrichi au-delà des limites fixées par le JCPOA (Plan d'action global conjoint, également connu sous le nom d'accord sur le nucléaire iranien). "Cette nouvelle expansion du programme nucléaire iranien conduira à un isolement accru et à des sanctions supplémentaires" de l'Iran, a affirmé M. Pompeo sur Twitter, appelant les autres nations à rétablir une règle de non-enrichissement de l'uranium pour l'Iran.

En mai 2018, le gouvernement Trump a unilatéralement quitté le JCPOA, qui avait été signé par l'Iran avec le Royaume-Uni, la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie et les 
États-Unis en 2015. En vertu de cet accord, l'Iran était tenu de limiter le niveau d'enrichissement de son uranium à 3,67%, et de ne pas stocker plus de 300 kg d'uranium faiblement enrichi.

L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a déclaré que l'augmentation du taux d'enrichissement de l'uranium au-dessus de la barre des 3,67% visait à "satisfaire les besoins en combustible des centrales iraniennes".

Samedi 6 juillet, Ali Akbar Velayati, conseiller du Guide suprême iranien, a déclaré que l'Iran pourrait augmenter la pureté de son uranium enrichi jusqu'à 5 % dans le cadre de la décision prise par Téhéran de réduire ses engagements liés à l'accord sur le nucléaire de 2015.

Téhéran a également annoncé un peu plus tôt ce mois-ci que ses stocks d'uranium faiblement enrichi avaient dépassé le montant autorisé par cet accord. L'expansion des activités nucléaires de l'Iran est considérée par beaucoup comme une réponse aux mesures "insuffisantes" des pays européens pour garantir les intérêts de l'Iran après la sortie américaine de l'accord.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le Centre du Vietnam parmi les 10 destinations d'Asie-Pacifique pour 2019 Lonely Planet, le plus grand éditeur de guides de voyage au monde, a classé le Centre du Vietnam parmi les principales destinations de cette année dans la région Asie-Pacifique.