12/10/2020 22:23
Le gouvernement américain investit près d'un demi-milliard de dollars dans la mise au point et la distribution à large échelle d'un traitement contre le COVID-19 du laboratoire britannique AstraZeneca, en phase avancée d'essais cliniques, a annoncé le géant pharmaceutique dans un communiqué lundi 12 octobre.
>>AstraZeneca reprend ses tests pour un vaccin au Royaume-Uni
>>AstraZeneca fait une pause dans les essais cliniques de son vaccin
>>Virus : plus de vaccins pour les pays pauvres, ruée sur les tests rapides

Le site du laboratoire AstraZeneca de Macclesfield, dans le centre de l'Angleterre. Photo : AFP/VNA/CVN

Avec un investissement de 486 millions d'USD, le gouvernement américain va contribuer au développement et à la distribution de 100.000 doses d'ici la fin 2020 et peut en acquérir un million de plus en 2021, précise-t-il. "La combinaison d'anticorps AZD7442 avance rapidement en essais de phase 3", ajoute le groupe.

Deux essais "aux États-Unis et ailleurs" vont "enrôler 6.000 adultes pour la prévention de la maladie COVID-19 et des essais supplémentaires sur environ 4.000 adultes porteront sur le traitement des contaminations" par le nouveau coronavirus, explique-t-il.

Le groupe pharmaceutique, qui développe parallèlement avec l'université d'Oxford un "candidat vaccin", considéré comme l'un des plus prometteurs, avait annoncé fin août avoir lancé des essais de phase 1 sur son médicament AZD7442, déjà financés à hauteur de 25 millions d’USD par le gouvernement américain.

Le médicament AZD7442 est une combinaison de deux anticorps à longue durée dérivés de patients convalescents du COVID-19, découverts par le centre médical américain de l'université de Vanderbilt et dont la licence a été obtenue par AstraZeneca en juin.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.